auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article précédent

Tout va très vite dans le football

FFF : cinq Espoirs pour l'exemple

Une Balle dans le pied – En sanctionnant lourdement M'vila et ses acolytes, la Fédération a fait passer un message que tout le monde comprendra. Sauf les joueurs?

Partager

 

La Fédération française de football a donc sanctionné les cinq internationaux Espoirs coupables d'une virée nocturne entre Le Havre, où la sélection était rassemblée entre deux matches qualificatifs pour l'Euro 2013, et Paris. La commission fédérale de discipline a pris des allures de cour martiale à cette occasion, tant la sanction a semblé dure aussi bien à ceux qui l'ont trouvée juste qu'aux autres: M’Baye Niang, Chris Mavinga, Antoine Griezmann et Wissam Ben Yedder ont été suspendus de toute sélection en équipes nationales jusqu'au 31 décembre 2013, Yann M’vila jusqu’au 30 juin 2014.

 

Depuis la Coupe du monde 2010, on sait à quel point les polémiques se sont ancrées sur la "mentalité" des footballeurs et leurs comportements, avec d'innombrables rebonds médiatiques à chaque nouvel écart de conduite, des plus dérisoires aux plus déplorables, déchaînant des tsunamis de commentaires. L'institution fédérale, la plus visée par les critiques, en a fait un enjeu de politique interne, dans un contexte électoral qui a contribué à faire de la restauration disciplinaire une priorité.


EN PROPORTION DE L'ESCLANCRE

 

En sanctionnant lourdement, la FFF et son président-candidat ont envoyé un message en interne et ont communiqué vers l'extérieur en comptant sur un assentiment majoritaire sinon général. En termes de communication, répondre à la demande publique (y compris celle des sponsors) est peut-être de bonne stratégie. On peut tout de même s'interroger sur ce qui serait advenu si l'affaire n'était pas sortie dans les médias (et si les Bleuets s'étaient qualifiés), donnant le sentiment que l'instance réagissait plus à une affaire médiatique qu'aux faits eux-mêmes et sanctionnait moins en fonction de la gravité de ces derniers qu'en proportion de l'esclandre. Dans un contexte délétère où les fautifs ont été qualifiés de "salauds" qu'il fallait "envoyer à la mine"... Et c'est bien dans leurs proportions que les sanctions interpellent,

(...)


Lire la suite de l'article :


Partager

La Ligue et la Fédération


Jérôme Latta
2017-05-09

"Plan stratégique" de la Ligue : le football français veut avancer à l’économie

Une Balle dans le pied – La LFP vient de présenter son programme 2017-2022 pour rattraper les quatre grands championnats européens. Avec un volontarisme économique qui peine à penser au-delà de l'économie.


Gilles Juan
2016-02-04

Minority Support

La surveillance des supporters, encouragée par certains clubs, ne cesse de s'intensifier, au point d'inspirer une comparaison avec une oeuvre de Philip K. Dick. 


Jérôme Latta
2015-08-15

La Ligue 1 veut couper les ponts

Une Balle dans le pied – En quittant l'UCPF au motif du conflit entre la LFP et la FFF sur le nombre de promotions et relégations, les clubs de Ligue 1 marquent leur volonté de rompre la continuité sportive et économique avec la Ligue 2. 


>> tous les épisodes du thème "La Ligue et la Fédération"