auteur
Adam Brown

> déconnerie

Charles à temps

> article suivant

Revue de stress #174

> article suivant

Nouvelle ère à Budapest

> article précédent

Pourquoi j’ai viré anti-vidéo

FC United of Manchester : par les supporters, pour les supporters

When Saturday Comes – Créé il y a dix ans contre le virage mercantile de Manchester United, symbole des clubs possédés et gérés par leurs supporters, le FC United fédère une vraie communauté et se développe avec un nouveau stade.

Partager


Extrait du numéro 337 de
When Saturday Comes. Titre original : "United in Opposition", traduction Toto le zéro.

 

* * *

En juin, cela fera dix ans qu'un groupe de supporteurs des Red Devils, en raison de l'arrivée des Glazer à Old Trafford, a fondé un club, le FC United of Manchester, dont ils sont les propriétaires-actionnaires. Cet anniversaire sera l'occasion d'inaugurer Broadhurst Park, un nouveau stade situé à Moston, dans le nord de la ville, une enceinte sportive municipale spécialement construite pour le club.

 

 

FC United of Manchester

 


Promotion en vue

À bien des égards, le club semble plutôt en bonne santé. Actuellement en Northern Premier League (au septième échelon), il se bat encore pour la promotion après quatre échecs de rang en éliminatoires, dont trois en finale. Les blagues sur un championnat ayant un fabricant de colle pour partenaire (Unibond puis Evo-Stik) dans lequel les clubs resteraient "collés" commencent à s'user, mais le FC United vient d'enregistrer la meilleure vente de billets de la saison, compte plus de 3.500 copropriétaires-membres et vient d'atteindre les quarts de finale du FA Trophy réservée aux semi-professionnels. Un autre parcours, en Coupe d'Angleterre cette fois, avait créé la sensation durant la saison 2010/11 avec la victoire à Rochdale au premier tour, puis un nul à Brighton avant une défaite pour la belle – devant 7.000 personnes, dans le stade de Bury's Gigg Lane que le club louait à cette époque.

 

En cas de promotion, le club laisserait de nombreux amis en Ligue du Nord, même si de fortes rivalités avaient pu naître, notamment avec Chorley ou Bradford Park Avenue : dans l'ensemble, le FC United a été très apprécié par les supporteurs et les responsables des autres équipes du fait de l'enthousiasme, du soutien de ses fans et bien sûr des recettes générées pour le championnat : recevoir le club de Manchester double souvent les bénéfices pour le club hôte.

 


Un stade pour la collectivité

Le développement du stade vise à fournir un terrain et proposer des activités aux habitants d'une zone fortement défavorisée. Broadhurst Park dispose d'un espace polyvalent destiné à la collectivité ainsi que de quatre vestiaires pour le terrain synthétique aux dimensions réelles et deux autres en pelouse naturelle. Le club local de Moston Juniors, qui louera le stade, a signé un contrat de partenariat avec le FC United ainsi que le Conseil général. Les deux formations sportives envisagent également de collaborer dans d'autres sports, tels que le rugby, le tennis de table, l'athlétisme ou même la gymnastique.

 

Sur le plan juridique, le FC United est une association reconnue d'utilité publique (Community benefit society) dont chaque membre possède une voix pour la désignation directe du comité directeur et la définition de la politique du club. Le sport et le travail d'éducation sont restés ses activités prioritaires, plutôt que les œuvres de bienfaisance convenues auxquelles souscrivent la plupart des clubs. Une évolution qui reflète le souci du club de privilégier ses supporteurs. Bien que le futur stade ait été développé pour 4.500 personnes, il ne disposera que de 700 places assises car les sociétaires ont souhaité demeurer debout. Les zones "debout" occupent une grande tribune latérale de 2.000 places, les deux virages et le bas de la tribune principale.

 


Financé par les fans

Le budget de 8,5 millions d'euros pour la construction a été en grande partie réuni par les membres : un important plan de participation de la collectivité (Community share scheme) avait levé près de 3 millions d'euros par la vente de parts de fonds de capital sans droit de vote. Près de 700.000 euros proviennent de dons et collectes de fonds divers tandis que la campagne "Buy A Brick" devrait rapporter 40.000 euros environ. Près de 3,5 millions d'euros proviennent ont été prêtés par des organismes tels que Sport England ou Football Fondation : ces prêts représentent une alternative aux modes de financement d'autres clubs (vente de participation avec droit de vote, prêts de mécènes ou surendettement) et assurent au FC United le maintien d'une structure entièrement démocratique.

 

 

 

 

Cela n'a pas été sans difficultés car le club avait d'abord obtenu en 2010 la permission de construire à Newton Heath, au Nord-Est de Manchester, avant que le Conseil général ne finisse par s'y opposer. Le choix du site de Moston, moins de deux kilomètres plus au Nord, aura également été controversé : un groupe de résidents avait demandé une enquête et bien que la décision de justice qui a suivi ait finalement été nettement en faveur du Conseil général et du club, la procédure ainsi que les retards ont lourdement pesé sur la facture.

 


Porte-drapeau du football populaire

Toujours dans une approche novatrice et pour limiter les frais, la partie principale du nouveau stade a été construite en récupérant la tribune Dane Bank du club de Northwich Victoria, et ce avec l'accord de l'organisation des supporteurs des Vics. Mais la société chargée de cette opération fit faillite au printemps 2014, ce qui entraîna de nouveaux retards et de nouvelles charges. Le chantier, lancé en novembre 2013 et qui devait durer 44 semaines, s'est ainsi prolongé jusqu'en mars 2015.

 

Toutes ces épreuves ont conduit le FC United à prodiguer de précieux conseils à d'autres formations : en collaboration avec Supporters Direct, le club a assisté d'autres plans de participation de collectivités (Lewes, Wrexham et Portsmouth se sont inspirés du FC United en adoptant des stratégies similaires) et correspond régulièrement avec des groupes de fans d'autres clubs au Royaume-Uni et en Europe, notamment avec des supporteurs en Allemagne, Suède, Espagne et au Portugal.

 

En dehors du football, le club est littéralement devenu le porte-drapeau du football participatif et est invité à témoigner aux manifestations liées à l'actionnariat populaire. En dépit des accrocs, l'attente devrait réellement en valoir la peine pour les actionnaires du FC United : un lieu où le club sera véritablement "à domicile" non-seulement pour que son équipe puisse progresser mais aussi et surtout pour que la communauté en récolte les bénéfices.

 

Photo : cc Flickr / Matthew Wilkinson

 

Soignez votre anglais et votre culture foot : abonnez-vous à When Saturday Comes.

 

 

Partager

Les stades et les supporters


La rédaction
2019-03-26

Supporters : « Rendre la parole à des gens invisibilisés »

Entretien avec les auteurs du livre Supporter, une plongée dans un univers mal connu – y compris par ses propres acteurs – et plus divers qu'il n'y paraît. 


Geoff Pearson
2019-01-30

Supporters : la police britannique mise sur le dialogue et la prévention

When Saturday Comes – Les violences baissent au Royaume-Uni, mais les moyens aussi. Les forces de l'ordre expérimentent avec succès des méthodes qui privilégient une gestion intelligente. 


Jon Spurling
2018-12-06

Des supporters aux abonnés absents

When Saturday Comes – En laissant des sièges vides dans des stades de Premier League affichant "complet", les abonnés à la saison exercent leur droit de boycotter certains matches, mais d’autres ne peuvent en profiter.


>> tous les épisodes du thème "Les stades et les supporters"

Sur le fil

Alexandre Ruiz pointing fingers at things, a collection. https://t.co/GxkD6WxkZ2

Ivan Ergić, footballeur et "dernier marxiste" - https://t.co/YsxXFwAQbH

RT @BilelGhazi: Le message du KVN contre la réforme des coupes européennes #OLSMC @lequipe https://t.co/yguyWRHJuF

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 03h32 - Gouffran direct : Pascal mange la feuille de match.Prolongation sans Lowry ni Powell avec un Green quasi invisible et... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 02h32 - ULF : @SocRaïtes@Utaka SouleyAlors c'est des vieux souvenirs mais en gros pour le refroidissement sur... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h45 - Zigmunt l empereur : C'est le moment de lui donner plus de responsabilités... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 01h34 - Tricky : Nah, c'est Etienne qui a raison, La Jalousie, ça fait longtemps que je n’y avais plus pensé. >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 01h02 - patrice : Golf - USPGAParfaitement résumé Mr Mata Mord... Koepka qui a donc bien fait de massacrer le... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 00h27 - Tricky : Metzallica19/05/2019 à 16h19Ivan Balliu———Très très classe, je trouve.J’aime bien ce... >>


Cacamiseta 2019

aujourd'hui à 00h27 - Utaka Souley : J'imagine la séance de brainstorming sous mélange LSD / cocaïne / white spirit / Destop qui a... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h06 - Aristofan : Jeune Mavuba Vaincu17/05/2019 à 15h37______________________A mon avis, il y a beaucoup mieux à... >>


Santiago Bernabeu

19/05/2019 à 23h46 - Hok : Et ce serait sympa du coup de nous solder Benzema, pour un retour au bercail. >>


Gerland à la détente

19/05/2019 à 23h26 - Hok : Et nous apprennent qu'il s'est marié !Alors, Charlize ou pas Charlize ? >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)