> article précédent

Les pieds sur la table

Faste et furieux

Partager
Attention, Cissé reste le joueur le plus rapide du monde. Pas sur un terrain, non, derrière un micro. C’est bien simple, y parle plus vite que ce qu’il pense. Tu me diras, le contraire aurait été difficile. Quand tu l’écoutes, on dirait qu’il prononce que les consonnes. En plus, il débite tellement vite les mots qu’il t’en fait un carambolage, comme s’il avait peur d’oublier ce qu’il va dire. Tout le contraire de Diouf qui, lui, parle très lentement mais c’est les autres qui oublient ce qu’il a dit.
Fébril, y faut avoir minimum trente ans de sténo pour arriver à noter ce qu’il raconte. Mais les journalistes ont trouvé la parade. Ils enregistrent ce qu’il dit et ils se repassent la bande au ralenti. Et il paraît que si tu te repasses la bande à l’envers, t’entends Olivier Rey qui t’annonce les transferts des dix prochaines années à l’OM. Un truc de fou.

Depuis le temps que les journalistes annonçaient sa venue, je me suis dit que la moindre des choses c’était de leur présenter en bon uniforme. Au départ, ils ont pas voulu croire que c’était vrai. «Organise nous une rencontre de groupe avec Jardel et Gallardo, qu’ils ont ricané, comme ça, on fera d’une pierre trois coups.» C’est vrai qu’à l’OM si on devait faire un match entre les joueurs qui sont annoncés chaque année et ceux qui sont finalement recrutés, y a une des deux équipes qui prendraient une sacrée raclée. Je te laisse deviner laquelle.
Pour pas perdre de temps, j’ai pris Fébril à part et je lui ai demandé «Bon, quand c’est qu’on s’organise la présentation officielle? Lundi, ça te va?» Il a dit non, lundi j’ai coiffeur. «Ah, mardi alors?» Il a dit impossible, mardi j’ai coiffeur. «Et mercredi?» Coiffeur aussi. «Et jeudi, t’as coiffeur?» Il a dit oui, comment t’as deviné? Oh purée, il commence à me plaire celui-là.

À la sortie de la commanderie, Fébril a déclaré aux journalistes qu’il était impatient de reprendre et que pour son premier match, il mettra une chaussette de chaque couleur, histoire de marquer le coup. Discrètement, j’ai fait «Oh Fébril, t’as cru que c’était carnaval? Mets ton slip par-dessus le short aussi, on te dira rien». Il a dit «Tu comprends rien José; deux chaussettes différentes, c’est tendance». J’ai répondu «Y a pas de tendance qui tienne, l’OM a toujours été irréprochable sur les chaussettes!» C’est pas aujourd’hui que ça va changer.

Partager

Le Blog du Petit José, 2005-2006


2006-12-24

Ça va être encore de ma faute


2006-12-24

Des souris et de l'OM


2006-12-24

Qui c'est qui veut gagner des millions? (Plein!)


>> tous les épisodes du thème "Le Blog du Petit José, 2005-2006"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)