auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #168

> article précédent

Brno future

Face au dopage, le football reste seringue

Une Balle dans le pied – En attendant que des noms de joueurs sortent au cours du procès Puerto, de lourdes présomptions accablent le football.

Partager

 

Le procès de l'opération Puerto met en scène une justice espagnole encline à circonscrire l'affaire au cyclisme, et son enseignement majeur est – pour l'instant – qu'aucun nom de footballeur n'y a été prononcé, notamment par le Dr Eufemiano Fuentes, principal prévenu qui avait déclaré attendre que la juge lui en demande. "Avant 2006, je travaillais avec tous types de sportifs. Cela pouvait être des footballeurs, des athlètes, des joueurs de tennis, des boxeurs". Avec ces propos tenu au premier jour d'audience, Fuentes a cependant confirmé ce qu'il avait confié en 2006 au Monde, à savoir qu'il avait "travaillé avec plusieurs clubs de première et deuxième division espagnoles (...) parfois directement avec les footballeurs eux-mêmes, parfois en partageant [ses] connaissances avec les médecins des équipes" (lire l'article de Stéphane Mandard) [1].

 

ÉTAT DE MANQUE

Parmi les documents saisis lors de l'instruction figure un répertoire des clients du Dr Fuentes comportant, entre bien d'autres, le nom de code RSOC. En marge de l'affaire, l'ancien président de la Real Sociedad Iñaki Badiola a désigné le fameux médecin comme le pourvoyeur probable du club basque, en révélant l'existence – établie par un audit après sa prise de fonctions en 2008 – d'une caisse noire destinée à financer l'achat de produits interdits, sous la direction des deux médecins du club. Le système disposait alors d'un budget annuel de 342.000 euros et a fonctionné, selon Iñaki Badiola, entre 2001 et 2008 (...)


Lire la suite de l'article :


Partager

Le dopage


Paul-Adrien Champeau
2013-02-05

La passion et le désenchantement

Corruption, dopage : l'actualité fait parfois remonter les réalités malodorantes du football, avant de les enfouir de nouveau. En nous laissant à nos doutes.


Jérôme Latta
2012-12-04

Blatter et Platini en flagrant déni de dopage

Une Balle dans le pied – "Un ou deux cas", un peu de "schnouf", mais pas de dopage organisé dans le football: nous pouvons dormir tranquilles, l'UEFA et la FIFA n'ont même pas peur.


2012-09-27

« J'assume le contenu de ce livre et toutes ses insinuations »

La fiction ou l'enquête? Entretien avec Ludo Sterman, ancien journaliste de L’Équipe et auteur du polar Dernier shoot pour l'enfer, qui fouille la face sombre du football et s'attaque au mythe France 98.


>> tous les épisodes du thème "Le dopage"

Sur le fil

RT @lefollclement: Pour Vice, j'ai suivi durant une journée un supporter soumis à une interdiction administrative de stade. https://t.co/3E…

RT @Eurosport_FR: Le casse-tête des Bleus : comment contourner un bloc regroupé ? Analyse signée @CKuchly #MOLFRA https://t.co/uhH5KiGBEu

RT @ArriereCuisine: Un article polémique sur un sport méconnu : https://t.co/TxWGnHfrXb Par @arbleiz56 , notre expert #lefoot https://t.co/…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)