auteur
Pierre-Yves M.

Du même auteur

> article précédent

La Gazette : 27e journée

Exclusif : le mot d'excuse d'Abidal

Un lecteur indiscret nous a transmis, après l'avoir interceptée, la demande de dispense d'activité sportive du petit Éric Abidal, signée de ses tuteurs lyonnais.
Partager

Monsieur Domenech,

Proches parents du jeune Éric A. que vous avez périodiquement à votre charge dans l’exercice de vos fonctions, nous nous permettons d’attirer votre attention par ce modeste courrier.

Bien loin de remettre en question vos compétences, sans mettre en doute votre analyse et évitant de jeter une polémique opprobre sur vos pratiques, nous en venons porter à votre connaissance quelques éléments de faits quant à la situation dudit jeune qui ne manqueront pas de susciter votre intérêt.

En effet, garçon aussi fragile qu’attachant, Éric est d’un naturel dissipé. Débordant d’énergie, il ne ménage jamais ses efforts dès lors qu’il se trouve livré à lui-même, loin de chez lui, à l’occasion des sorties en votre compagnie. Quitte à gager quelque peu son équilibre et sa santé.

Aussi souhaiterions-nous, Gérard et moi-même, appuyer une légitime requête de dispense de sport lors de son prochain séjour à Clairefontaine. À cet effet, notre médecin de famille lui remettra un certificat en bonne et due forme attestant de la réalité de nos angoisses, attestation que nous glisserons avant qu’il ne grimpe dans le car, dans la poche arrière de son sac de sport, juste à côté du logo publicitaire ornant avec majesté ces quelques mètres carrés de tissu synthétique.

Par ailleurs, vous n’êtes sans doute pas dans l’ignorance qu’outre le langage outrancier auquel ses camarades plus âgés ne manquent jamais de l’initier (le jeune Nicolas A. surtout), d’autres désagréments compliquent à son retour les préceptes éducatifs que nous nous efforçons de lui inculquer avec patience et douceur. Il en revient à chaque fois exténué et très agité. Ses résultats en pâtissent ensuite fortement alors que son avenir est en jeu.
Certes, il pratique également avec frénésie de facétieuses parties lorsque nous en assurons la garde et la responsabilité, mais nous croyons que la sereine relation de confiance que nous avons su tisser depuis que nous l’avons recueilli à sa sortie d’un centre de redressement dans le nord de la France, le prémunit alors de toute débauche d’énergie excessive.
Sur les conséquences qu’il convient d’attacher à ces particularités, nous faisons entière confiance à votre immense sagacité pour arrêter une décision raisonnable pour tous, Éric et sa fragile santé en tout premier lieu. D’autant plus que d’importantes perspectives se profilent à l’horizon de son avenir professionnel les beaux jours venus.

À défaut d’une attention favorable accordée à notre démarche ô combien légitime, nous serions alors contraints, la mort dans l’âme puisque nous chérissons des idéaux fermes mais pacifiques quant il s’agit de nos proches enfants, de défendre ces intérêts devant les juridictions françaises qui, de source sûre, aiguillent leurs souveraines décisions à l’aune du suprême et désintéressé intérêt de la santé et de l’enfance.

Veuillez recevoir, Monsieur le sélectionneur national, l’assurance de nos salutations cordiales les plus menaçantes.

Gérard H. et Jean-Michel A.

Partager

Tribune des lecteurs


AWOL et Westham
2015-05-11

Red Star, soir de montée

Vu des tribunes – Deux Cédéfistes racontent comment ils ont vécu le match de la montée en Ligue 2 du Red Star, vendredi soir au Stade Bauer.


Bourrinos
2008-09-25

Ben Arfa - Nietzsche : le match

Tribune des lecteurs – Grâce à un reportage sur M6, on a appris, l’an passé, que Ben Arfa lisait Nietzsche. En exclusivité pour les Cahiers, il commente dix citations du philosophe allemand.


doumdoum
2007-10-04

« Mi-homme, mi-planche de surf »

Crème du forum – Les forumistes des Cahiers commettent régulièrement des chefs-d'œuvre. La preuve avec ce recoiffage de Bixente Lizarazu.


>> tous les épisodes du thème "Tribune des lecteurs"