auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Euro : plus riche, moins beau

Une Balle dans le pied – L'UEFA a enregistré des bénéfices record avec l'Euro 2016, mais la compétition a une nouvelle fois mis en évidence une crise du football de sélection que la confédération continue d'ignorer. 

Partager

 

Si l'on doit considérer un championnat d'Europe comme un joyeux festival des supporters nationaux, celui-ci a été parfaitement réussi. Même les graves incidents initiaux, à Marseille, n'ont pas amoindri l'impression laissée par les troupes islandaise, galloise et irlandaises en particulier – dont le passage aura été gratifié par les beaux parcours de leurs équipes. De ce point de vue encore, le passage à 24 équipes aura été une profitable, même s'il faudrait faire le compte des "petites" équipes qui se seraient aussi qualifiées pour une formule à 16.

 

 

 

 

Profitable, cet élargissement l'a été aussi sur le plan financier pour l'UEFA. Après la stagnation entre les éditions 2008 et 2012, les recettes ont connu une forte hausse en 2016 pour atteindre près de deux milliards d'euros (+34%), le bénéfice progressant de 594 millions d'euros à 830 millions (+40%). Sur le long terme, on constate la croissance spectaculaire des revenus, multipliés par 13 en vingt ans (depuis England 1996, première phase finale à 16 équipes). (…)

 

 

Lire l'article :

Partager
>> aucune réaction

Le bizness


Jérôme Latta
2017-10-10

Euro 2016 : un grand coût derrière la tête

Des charges excessives pour les collectivités, un État en position de faiblesse face à l'UEFA, des stades trop grands et trop chers: la Cour des comptes vient de publier un rapport sévère pour l'organisation de l'Euro 2016. 


Plumitif
2017-10-01

L'UEFA et la FIFA, “facilitateurs d’un système corrompu”

Ainsi le Parlement européen a-t-il qualifié l'UEFA et la FIFA, que la crise financière de 2007 avait invités à mieux réguler l'économie du football. Dix ans plus tard, leur bilan est celui d'un sport encore plus inégalitaire, dérégulé et opaque. 


Jérôme Latta
2017-09-20

Transferts : derrière les records, un ordre clair

Une Balle dans le pied – Le mercato estival 2017 s'est achevé sur des chiffres spectaculaires. Et sur le constat que si l’inflation des transferts coûte cher aux clubs les plus riches, elle renforce aussi leur domination.

 


>> tous les épisodes du thème "Le bizness"

Sur le fil

RT @bruno_salomon: La meilleure action de la première mi-temps #nofuminoparty #FCGBPSG https://t.co/7G3Z1sQMa0

RT @suppsparterre: 💥 Nouvelle étape de Supps par terre 📢 Nous sommes allés à Lille, pour le premier match des DVE depuis l'envahissement d…

RT @DamienDole: Onzième épisode de Fanzines Zone, ma chronique pour @libe sur les médias de qualité spécialisés dans le sport qui essaiment…

Les Cahiers sur Twitter