auteur
Pierre Martini

Du même auteur

> déconnerie

LOSC in translation

> article suivant

Les fantômes de Cathkin Park

> article précédent

Les trois jaunes de Simunic

23 Bleus loin du Brésil

Alors que les Tricolores tracent leur chemin au Brésil, d'autres joueurs sélectionnés par Deschamps au cours de ses deux saisons en poste ont laissé filer leur chance, et regardent le Mondial devant leur télé.  

Partager

 

Les absents des phases finales n'ont tort que si leurs confrères plus heureux y réalisent un bon parcours: dans le cas contraire, ils peuvent apparaître comme ceux qui auraient pu changer la donne. Concernant la liste de Didier Deschamps, les choix susceptibles d'être contestés se sont en définitive limités à celui de ne pas retenir Samir Nasri.
 

Mais passer en revue les joueurs qu'il a sélectionnés au cours de son mandat fait apparaître les grands perdants de ses essais, ces joueurs qui ont significativement eu leur chance de s'imposer et qui l'ont laissée filer. On peut même assez aisément composer un onze type de ces internationaux, comptant entre trois et sept capes dans la période de l'ère Deschamps courant de son premier match de sélectionneur jusqu'à l'annonce de la liste (c'est-à-dire du France-Uruguay d'août 2012 au France-Pays-Bas de mars 2014).
 

 

 

 

Sont indiqués entre parenthèse le nombre de titularisations et celui des entrées en jeu. Pour faire le nombre, c'est Carrasso qui figure dans les cages: bien que jamais aligné, il a perdu sa place de troisième gardien au profit de Landreau.
 

Parmi les premiers paris de Deschamps, Ménez, Jallet, Capoue et Yanga-Mbiwa (aligné avec Sakho en défense centrale lors des trois premiers matches) ne sont plus réapparus lors de la deuxième saison. Relancé à l'occasion de la tournée sud-américaine de l'an passé, Payet n'en a pas profité, pas plus que Guilavogui, victime d'un transfert compliqué à l'Atlético. Gonalons aurait pu figurer à sa place dans ce onze, mais il est devancé par le Stéphanois, de peu, au nombre de sélections (deux titularisations et deux entrées en jeu).
 

Le retour d'Abidal à l'été 2013, spectaculaire avec six titularisations consécutives, s'est achevé avec un Ukraine-France qui a parachevé un déclin en accéléré. Autre trajectoire cruelle: Clichy, en concurrence avec Évra durant la phase qualificative pour un statut de titulaire à gauche, s'est finalement fait souffler… celui de doublure du Mancunien par Digne. Benzema et Giroud ayant trusté les places d'attaquants, seul Gomis, avec ses cinq entrées en jeu, leur a offert un semblant de concurrence. Nasri, pour sa part, a payé son comportement aussi bien que sa performance décevante à Kiev.
 

On arrive à une liste des 23 avec les douze autres absents du Brésil ayant évolué sous le maillot bleu au cours de la période. Hormis Gonalons, aucun n'a connu plus de deux sélections: Briand (0/1), Chantôme (0/1), Gignac (0/1), Gourcuff (1/1), Kondogbia (1/0), Lacazette (0/2), Martin (0/1), Mathieu (1/0), Rami (1/1), Réveillère (1/1), Trémoulinas (1/1)… et bien sûr Diaby, titulaire et buteur lors du premier match des éliminatoires en Finlande, qui n'a jamais pu être rappelé ensuite.
 

On mettra à part Mandanda, Ribéry et Grenier, qui figuraient dans la liste des 23, mais ont dû renoncer pour blessure. Loïc Perrin constitue lui aussi un cas particulier: jamais sélectionné, présent dans les "+7", on ne peut pas le compter parmi les perdants de la liste définitive. Enfin, ayons une pensée pour les joueurs présents à l'Euro 2012 mais jamais rappelés depuis: Yann M'vila, Philippe Méxès, Alou Diarra, Hatem Ben Arfa et Florent Malouda.
 

Partager

> sur le même thème

Les Bleus bloqués sur l'Équateur

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


Richard Coudrais
2020-11-11

Les tuniques bleues

BibliothèqueUn maillot, une légende nous plonge dans l’histoire du maillot de l’équipe de France, ou plutôt de ses nombreux maillots… 


Jérôme Latta
2020-10-05

1905-2020 : des Bleus à domicile(s)

Une Balle dans le pied – En 115 ans, l'équipe de France a visité une quarantaine de stades sur le territoire national. Surtout dans l'agglomération parisienne, et devant des affluences qui ont beaucoup varié. 


MinusGermain
2020-09-10

Zones blanches pour les Bleus

Infographies – Huit départements n'ont jamais fourni d'internationaux à l'équipe de France. Explorons ces déserts footballistiques et recensons leurs représentants chez les pros. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 18h13 - Flo Riant Sans Son : Premier bon match de la saison en effet, même si celui à Lyon pouvait être réussi dans un... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 18h12 - Joey Tribbiani : axgtdaujourd'hui à 17h41Y a le commentaire en direct dans le salon aussi.———MerciComment on... >>


Dijonnais en paix

aujourd'hui à 17h58 - Hiro Eto'o : Le DFCO vient de marquer 29% de ses buts de cette saison lors de cette 1ère mi-temps ! >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 17h57 - El Mata Mord : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 16h50Et tu l'enfermes au prieuré de Serrabone... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 17h49 - Parangon : Coty Week 12 suite Chargers@Bills 14-25Titans@Colts 20-18Panthers@Vikings 27-32Browns@Jaguars... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 17h41 - Christ en Gourcuff : C'était mieux que la semaine dernière.La liste des points positifs étant conclue, que dire sur... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 17h39 - Bale de jour : La blague de parler de classe pour Klopp (surtout en lien avec cette interview !)Belle 2e période... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 17h32 - et alors : Un mois plus tard, l'Ouest est bien mou cette saison. Pourtant le SCO est vraiment intéressant et... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h20 - AKK, rends tes sets : Autre remarque sur le positionnement des joueurs, Rudi Garcia a répété plusieurs fois de jouer... >>


Manette football club

aujourd'hui à 17h07 - Danishos Dynamitos : Et donc j'ai terminé BloodBorne*********Spoiler BloodBorne******************Spoiler... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)