auteur
Clément Jumeau

Du même auteur

> article précédent

Les mauvaises habitudes de Guy Roux

Dopin' en bourg

A l'approche du Mondial, le nombre de contrôles anti-dopage augmente, quitte à effrayer un peu Claude Simonet.
Partager
Si jusqu’à présent la volonté des autorités du football consistait à cacher et limiter les contrôles antidopage, il semble que la lutte contre ces exactions soit bien lancée désormais. On imagine sans peine le nombre d’allers et retours entre les toilettes et son bureau qu’a pu effectuer Claude Simonet, responsable de la propreté du football français devant l’éternel. C’est toujours difficile d’admettre que ses joueurs n’ont pas tous emprunté le bon chemin.

Mais le Mondial est proche, et la France se doit d’être exemplaire dans cette lutte. Aussi le nombre de contrôles a-t-il augmenté ces dernières années. Sans être exceptionnels, 373 tests pour près de 2 millions de licenciés pour la saison 96/97, ces contrôles ont malgré tout permis de confondre (ou presque, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?) 6 joueurs professionnels évoluant en D1. Il est évident que plus les tests seront nombreux, plus les “dopés” seront découverts.
Le Mondial est LE moyen de lancer à grande échelle une campagne de lutte régulière, quitte à devoir reconnaître un jour que le football est aussi malade que le cyclisme, l’athlétisme ou le subbutéo. Nos dirigeants de fédération en tremblent déjà, mais sont de plus en plus parés pour assumer.

Malheureusement, car la perfection n’existe toujours pas, si ces contrôles peuvent détecter un bon nombre de produits favorables au développement de la masse musculaire (par exemple), ils semblent totalement inefficaces face au dopage dit “sanguin”, ce monstrueux moyen d’augmenter les facultés de résistance cardiaque des footballeurs. Grossièrement (très très grossièrement), cette forme de dopage multiplie le taux de globules rouges dans le sang afin de ralentir le tempo du cœur. L’inconvénient, c’est que le sang est plus compact, le footballeur doit alors régulièrement s’employer à marcher pour éviter un accident de circulation. Il va sans dire que ces sportifs doivent aussi s’adonner à la marche en pleine nuit, sous peine de ne plus pouvoir se relever le lendemain. Imaginez le spectacle dans les hôtels accueillant les équipes participant au Mondial (cela peut être un bon moyen d’ailleurs de détecter les tricheurs, en postant un observateur noctambule à chaque étage des hôtels sélectionnés).

Inutile d’anticiper de façon trop négative, même s’il existe un précédent reconnu, Beckenbauer lors du Mondial 74. “Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point”.
Pour une fois que nous soutenons les autorités.

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"

Sur le fil

RT @jeromelatta: "Neymar n'est pas un trop grand joueur pour le PSG, il est un trop gros problème pour lui" - https://t.co/1DKCj2Scwu

RT @LucarneOpposee: 📰#LOmag n°7 spécial compétitions continentales La #CopaAmerica de sa naissance à nos jours, les épopées 🇹🇳🇧🇯 à la #CAN…

RT @Le_Corner_: Le Corner souffle sa première bougie ! 🕯 Dur de savoir comment vous remercier, mais merci infiniment à tous ceux qui ont l…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)