> article suivant

Drôle de fair-play

> article suivant

Sous la Coupe de Memphis

Dopé au cannabis !

Extrait du n°10 des Cahiers, novembre 2004. Florent G., milieu de terrain offensif dans un club de l'Ouest de la France (CFA2), a accepté de disputer un match sous l'emprise du THC, la substance active du cannabis. Il témoigne pour nous.
Partager
bw_canna


Plusieurs joueurs des divisons inférieures françaises ont été contrôlés positifs au cannabis au cours de l'année. Les sanctions prises par la FFF ayant été jugées insuffisantes, la FIFA a adressé ses remontrances à cette dernière. Mais au fait, en quoi le pétard améliore-t-il les performances sportives ? Témoignage.

« Une demi-heure avant la rencontre, j'ai fumé un deux-feuilles confectionné par un ami, qui m'a assuré que le matos était de première qualité. Dans le vestiaire, les effets n'étaient pas très sensibles, mais j'ai eu l'impression que mes lacets étaient trop serrés alors que ça ne m'arrive jamais.

La feinte de la motte
Je suis très bien rentré dans le match, je me sentais gonflé à bloc et j'avais même l'impression de lire le jeu à l'avance, ce qui m'a valu d'être sifflé plusieurs fois hors-jeu de dix mètres. En revanche, au bout de quelques minutes, j'étais tellement assoiffé que je réclamais à boire à mon banc de touche à chaque arrêt de jeu. La troisième fois, je suis même revenu sur le terrain avec ma bouteille de Cristaline à la main, il a fallu que l'arbitre me rappelle à l'ordre, alors que je cherchais une poche dans mon short pour l'y mettre.
Sur un ballon contré, je me suis retrouvé en face-à-face avec le défenseur central, à trente-cinq mètres des buts. Il fallait que je temporise, pour laisser le temps à L., notre avant-centre, de revenir sur ma gauche. Je n'ai jamais été un grand dribbleur, mais là, un plan s'est échafaudé dans mon esprit en une fraction de seconde. Il y avait une motte de terre entre mon adversaire et moi. J'ai fait une feinte pour amener le ballon juste devant et inviter le défenseur à intervenir. Ça n'a pas manqué : il a trébuché dessus et je suis passé tranquillement. Plus tard, personne n'a voulu croire que j'avais fait exprès : « Vas raconter ton histoire à Charles Biétry », m'ont répondu mes camarades. La fin de l'action ? J'ai frappé à côté du cadre en oubliant complètement de donner la balle à L., pourtant démarqué.

canna_bab


Une jambe plus lourde que l'autre
À la mi-temps, j'ai eu un gros coup de barre et j'ai laissé filer mes pensées en remarquant que les crampons vus à la verticale avaient la même forme que les panneaux de cuir des ballons, et aussi que les assiettes en faïence de ma tante. « Ça va Florent ? », m'a interpellé le coach. « J'ai le cœur qui bat dans ma tête », lui ai-je spontanément répondu, ce qui m'a valu un regard interloqué. Et là, comme la tête qu'il a faite m'a justement rappelé celle de ma tante, et je suis parti dans un fou-rire de dix minutes, que la moindre observation de mes partenaires redoublait irrésistiblement.

Au retour sur le terrain, ça s'est nettement compliqué. Un défenseur adverse a commencé à m'appeler « l'albinos », à cause de mon teint blafard et de mes yeux rouges. Sur le moment ça m'a un peu énervé, et j'ai commencé à me dire que tout le monde trouvait mon comportement anormal et en avait compris la raison. L'arbitre assistant avait un air soupçonneux, je croyais que les spectateurs me désignaient du regard d'un air entendu. Quand l'un d'eux s'est exclamé « C'est trop dommage ! », après une passe pour un coéquipier démarqué qui a fini dans la tribune, j'ai cru entendre qu'il me menaçait du contrôle antidopage. Et puis ensuite, tout ça m'a paru sans importance.
Physiquement, ça n'allait plus du tout, je n'avais plus envie de courir, surtout que j'avais une jambe plus lourde que l'autre. À un moment, je me suis absorbé dans la contemplation d'un vol d'étourneaux, en me disant que si ça se trouve, un informaticien pourrait reconstituer le mouvement de ces centaines de points dans le ciel. J'ai été remplacé peu après. Une fois rentré chez moi, ma copine m'a demandé le score du match, et je me suis rendu compte que je n'en avais pas la moindre idée. Le shit, c'est clair, j'arrête ».


Le dopage sans filtre
Pour conserver et développer ses moyens physiques et mentaux, le joueur de football peut recourir à des méthodes parfaitement légales. Nos prescriptions.

1. Consommer sans modération les émissions de TF1
Bénéfice : parfaite disponibilité du cerveau.
Effets indésirables probables : risques de coma cérébral dépassé.

2. Piloter des voitures de sport
Bénéfice : développement de l'acuité visuelle, des réflexes et de la mobilité des pieds.
Effet indésirables potentiels : longue indisponibilité et rééducation pénible.

3. Draguer en boîte
Bénéfice : entretien de la capacité à lutter en milieu hautement concurrentiel.
Effets indésirables éventuels : perte d'influx et dépressions matinales.

4. S'entraîner dur
Bénéfice : maîtrise physique et technique, bonne notation de la part du coach.
Effet indésirables certains : arthrose, problèmes osseux, musculaires et tendineux graves à moyen terme.

Partager

> sur le même thème

Ballon de Plomb 2005 : l'élection !

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Les gilets oranges ont bien bloqué la France.

RT @CKuchly: Après un match comme ça, il n'y a plus de patriotisme. On se lève, on applaudit, et on part s'acheter un maillot de Frenkie de…

Les Football Leaks 3 révèleront que la France et les Pays-Bas s'étaient arrangés pour reléguer l’Allemagne.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h48 - LLBB1975 : Pas un ? Tu es un peu sévère car il me semble que Griezman est très habile dans cet exercice. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h43 - George Worst : L'origine ethnique, ça serait un genre de Foreign-key en fait. .. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h43 - Pascal Amateur : Chèvre chaud"Cavani : 'C'était un peu chaud sur le terrain'." (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h08 - Jus de Nino : Autant que moi j’ai ressenti de la satisfaction en constatant ce matin qu’il ne s’etait pas... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 02h20 - La Metz Est Dite : Oui.D'ailleurs je trouve que le body language d'Ogier est différent de d'habitude. Dès que le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h08 - Tricky : A part ça, je ne sais pas si les matches de novembre veulent dire quoi que ce soit, mais les... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 01h32 - Le Meilleur est le Pires : Quand même... stat impressionnante, Djoko qui a gagné 31 points de suite sur son service face à... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 00h10 - Rolfes Reus : Quelques jolis buts entre la Slovaquie et l'Ukraine, notamment celui du 3-1. >>


Espoirs, des bleus et des verts

16/11/2018 à 23h17 - Rolfes Reus : Je ne vous remercie pas, ça parle de Bocaly, Aït-Fana, Yanga Mbiwa... tous plus ou moins disparus... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

16/11/2018 à 23h14 - Di Meco : Gilles Favard est jaune... ou gris, je ne sais pas si ma télé est bien réglée. >>


Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)