> article précédent

La Gazette, numéro 16

DIAPORAMA: la 14è journée du championnat

Sedan en vert et contre toute attente, Bordeaux de retour dans la lumière, Paris et Monaco en berne, Lens et St-Etienne cartonneurs, et tout les autres...
Partager
Monaco-Lyon: 0-2
A Monaco, la crise est moins bruyante qu'à Marseille et certainement moins profonde, elle n'en est pas moins réelle. Cueillie à froid par un but précoce, l'équipe de Claude Puel n'a jamais été en mesure de refaire son retard. Les Lyonnais les ont laissés épuiser leurs occasions, se montrant sérieux sans être spécialement brillants, avant que Marlet entré à la place d'un excellent Govou, ne place une seconde tête (après celle de Laigle sur le premier but) au fond des filets. Avec les absences d'Anderson et de Malbranque et la sortie précoce de Dhorasso, les artistes n'étaient pas de sortie, mais Santini ne pouvait espérer meilleure préparation au sommet européen de mardi. Mardi à Glasgow, les Monégasques devront eux s'inventer un autre football.

Auxerre-PSG: 1-0
Les Parisiens se sont-ils seulement dispersés après leur succès au premier tour de Ligue des champions et l'obtention d'une position de leader, ou bien souffrent-ils d'une persistante insuffisance collective? Le déficit d'engagement a été d'autant plus net samedi après-midi qu'en face, les Auxerrois ont retrouvé une combativité qui leur faisait défaut en début de saison. Dès lors, Letizi a fait autant de miracles qu'il a pu, mais les poussées bourguignonnes devaient très logiquement être récompensées, avec la statistique très parlante de 25 tirs contre 7...
En filigrane de la défaite parisienne, on sent poindre la remise en cause des choix tactiques de Bergeroo, qui ne parvient à faire tourner que sa défense (avec des résultats aléatoires), et dont l'option Luccin-Déhu en milieux défensifs ne montre aucun progrès. Pour peu que Robert s'éteigne et que Dalmat ne soit pas plus utile, l'équipe se montre étonnamment impuissante malgré les efforts de ses deux attaquants, particulièrement mal servis. Benarbia écarté, Okocha qui semble ne pas avoir la confiance de son entraîneur, l'option d'un meneur de jeu a cependant du plomb dans l'aile.
Doublé par Sedan, talonné par Bordeaux, le PSG semble d'un coup avoir raté l'occasion de se détacher au classement et de progresser dans le jeu. Le bilan de son début de saison laisse planer les doutes quant à son niveau réel et à son avenir dans le championnat...

Bordeaux-Lille: 1-0
Avec six points pris en deux rencontres, les Girondins poursuivent sur un intéressante lancée dans ce championnat changeant. La victoire à Paris avait paradoxalement été beaucoup plus simple pour eux que cette réception de Lille, toujours aussi difficile à manœeuvrer. Après un démarrage aussi lent qu'à l'habitude, les Bordelais se sont installés dans une rencontre qui allait leur offrir un nombre considérable d'occasions. Ils confirmèrent leurs constants progrès dans la maîtrise du ballon, mais il fallut un nouveau miracle de Feindouno, le buteur des arrêts de jeu, pour qu'ils arrachent trois points décisifs au classement. Hissés à la troisième place, ils quittent leurs habits de ratés de l'intersaison pour en revêtir d'autres, plus en rapport avec la valeur de l'effectif. La passe de trois contre le Celtic, jeudi?
Halilhozic énervé s'en est pris à ses remplaçants Agasson et Bakari, coupables à ses yeux de ne pas avoir "fait leur boulot". Allons Vahid, un championnat est aussi fait de telles déconvenues...

Marseille-Rennes: 0-1
Des débuts hésitants malgré l'appui initial du public, un coup de poignard à dix minutes de la pause et les doutes marseillais se transforment en chape de plomb. Avec Weah, l'équipe de Braga se procure à nouveau des occasions, mais il en est presque le seul auteur et la réussite lui sourit si peu que son égalisation dans les arrêts de jeu est annulée par une faute préalable que Pouget a eu le malheur de réclamer.
Rennes n'était pas l'adversaire idéal, une nouvelle fois en quête de rachat après un énième passage à vide. Après deux défaites de rang à Nantes puis contre Guingamp, la sinusoïde des résultats rennais les portent vers une troisième victoire à l'extérieur. Pour la troisième à domicile, il faudra confirmer en recevant Toulouse samedi prochain.

Lens-Bastia: 4-0
Chaque journée de cette saison comprend son lot de "victoires de rattrapage". C'est ainsi que Lens met un terme à une vilaine série de sept matches sans victoire, et l'ex-leader se requinque autant avec les trois points qu'avec les quatre buts inscrits dans un ultime quart d'heure de feu. Autant dire que la digue bastiaise a craqué. Pas vraiment supérieurs sur le plan technique, les Nordistes sont allés au combat pour mériter une victoire plus large que leur domination réelle. Emmenée par Fuertes qui ouvrit le score, l'attaque de Courbis s'est montrée plus à son avantage, d'autant que les entrants Moreira et Sakho ont fait le reste du score.
Bastia repart donc un peu plus humble de Bollaert, et connaîtra une trêve de deux semaines (le match contre Nantes étant reporté au 13 décembre) avant de se déplacer à Guingamp.

Guingamp-Sedan: 0-3
Dans ce duel entre outsiders en forme, le CS Sedan a montré qu'il jouait dans une autre catégorie, celle d'un leader par exemple. Les Bretons avaient pourtant eu l'occasion d'ouvrit le score, notamment par Rodriguez, Fiorèse et Colleau, mais ils ne peuvent se reprocher grand chose dans un telle partie. Le festival Quint commence à cinq minutes de la mi-temps avec un contre qu'il lance sur le côté gauche et poursuit d'un centre vers Celdran dont la frappe contrée est reprise victorieusement par Brogno. Le meneur pilotera une nouvelle contre-attaque à la 77è minute, décalant Frétard qui trouvera l'attaquant belge pour son doublé. Quint se met enfin dans la position du dernier passeur avec un centre qui trouve N'Diefi au second poteau et parachève une victoire assez éclatante.
C'est une série marquante (six victoires, deux nuls) qui s'achève pour l'En Avant, tandis que son adversaire du soir en poursuit une (dix points sur douze lors des quatre dernières journées) qui en fait le leader du moment, et un leader parfaitement légitime. A peine moins joueuse que sous l'ère Rémy, la formation sedanaise est la plus régulière du championnat, et ce passage en tête est somme toute très logique. On se doutait qu'un outsider au moins viendrait se mêler à la lutte des avant-postes, on l'a peut-être trouvé.

Nantes-Metz: 2-0
Les difficultés de Nantes à s'imposer à la Beaujoire ne devraient plus être bientôt qu'un mauvais souvenir. On a pu admirer la richesse de l'armada offensive jaune. Après Da Rocha, c'est Vahirua qui est titularisé (pour la troisième fois de la saison), aux côtés de Moldovan avec Ziani et Touré en soutien. Ce dernier confirme de belles qualités sur son côté droit (à rendre jaloux Guy Roux, grand amateur d'ailiers dribbleurs et débordeurs), on devrait le revoir régulièrement. Longtemps après le but d'Armand (qui trouve lui aussi sa place, sur le flanc gauche de la défense) à la demi-heure de jeu sur un corner de Ziani, l'équipe de Denoueix ne parviendra qu'en toute fin de match à asseoir une victoire méritée, face à des Lorrains toujours en panne de réalisme offensif. La 400è de Joël Muller n'aura pas été dignement fêtée. Peut-être à Saint-Symphorien, samedi contre Guingamp?

Saint-Etienne-Troyes: 4-1
L'erreur d'Heurtebis devant Alex, très tôt dans le match, a certainement arrangé les affaires des Verts, soucieux de réussir leur deuxième départ sous l'impulsion de leur nouvel entraîneur. Celui-ci semble avoir trouvé sa formule défensive avec Wallemme, Mettomo et Kvarme dans l'axe, Carteron et Potillon sur les côtés et Alberto devant ce dispositif. Une scène pour le moins surréaliste aura lieu lorsqu'une reprise d'Alex est arrêtée de la main et à l'intérieur du but par Jezierski! Le recours à la vidéo ne serait d'aucune utilité à un arbitre aveugle et un juge de touche muet... Comme Djukic rate l'égalisation sur la balle de contre, on se dit que le coup n'est pas fatal, surtout que M. Colombo refusera plus tard un but à Boutal pour un hors-jeu très contestable. Les occasions s'équilibrent et les Troyens conservent même la maîtrise du jeu après la pause. Boutal, cette fois hors-jeu mais non signalé, rate une vraie occasion.
C'est à l'approche de l'heure de jeu que cette rencontre débridée s'affole durant trois minutes. Après un renvoi insuffisant d'Heurtebis qui profite à Huard, Boutal trouve enfin le cadre avec un joli tir pour réduire le score. Dans la foulée Alex efface son défenseur et fonce vers les cages, sans laisser aucune chance au gardien aubois. Il récidivera dix minutes plus tard pour assurer une victoire dont le score ne souligne pas assez les progrès qui restent à faire côté stéphanois pour ne pas joueur toutes les rencontres sur des coups de dés.
Une défaite initiale à Sedan, deux victoires à domicile et un nul à Bastia, la période d'essai du CDD de Toshack est probante. Les Stéphanois sauront-ils profiter de leur deuxième match consécutif à Geoffroy Guichard, samedi contre Monaco? La trajectoire troyenne subit une sensible correction, après une probante victoire contre Monaco lors de la dernière journée. Samedi, c'est le RC Lens qui rendra visite à l'équipe de Perrin.

Toulouse-Strasbourg: 0-0
A peine arrivé à Strasbourg, Chilavert est déjà suspendu! Debès est donc déjà "remplaçant" pour ce match des mal barrés, également surnommé "derby de la saucisse" par des supporters toulousains qui ne désespèrent pas encore complètement. Nouzaret non plus, qui tente un coup en titularisant Audart en lieu et place de Revault, dont le parcours professionnel depuis trois ans semble en pente douce mais inquiétante. Une tête à bout portant de Bonilla puis un tir sur le poteau de Belloso ne font pas basculer le match dès son entame, et la suite sera une suite d'échecs offensifs, à l'image des deux énormes occasions de Lièvre en seconde mi-temps. Au passage, on se demande encore comment le portier du Racing a pu continuer de jouer après son choc terrible avec le sol. Il devra quand même être remplacé par Eggiman en seconde mi-temps.
Aucune individualité ne se dégage vraiment des deux équipes, en progrès mais auxquelles il manque actuellement trop de confiance. Un tel nul ne semble arranger aucune des deux équipes, mais le point pris par les Strasbourgeois semble valoir un peu plus cher que celui sauvé par les Toulousains. L'essentiel de la tempête est-il passé au-dessus de l'équipe de Claude Le Roy, l'éclaircie étant pour bientôt?
Chilavert est bien une star: interviewé par Canal dans les couloirs du Stadium, il regarde droit dans la caméra, en vrai pro, et se joue avec aisance des questions pièges qu'on lui a déjà posées vingt fois depuis son arrivée.

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 15h10 - Claude Lemourinho : Les dernières news anglaises mentionnent le fait qu'Ancelotti aurait mandaté une agence anglaise... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h08 - Easy Sider : Toni,je comprends bien ton raisonnement, mais comment en vouloir à des catégories moyennes de... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 15h02 - OPeg : Je confirme effectivement les dires d'Espinas.Et étant d'origine portugaise, je peux également... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 15h00 - Run : CHR$aujourd'hui à 14h45"Runaujourd'hui à 13h26Que veut-on ?J'ai l'impression que nous voulons (et... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 14h49 - liquido : en poésie y'a aussi:Marseillais, va niquer ta merSur la Cane-cane-canebière >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h27 - Joswiak bat le SCO : @SyleSe faire mettre une branlée par la pire tête à claques de première division, c'était... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 14h19 - L'amour Durix : El Mata Mordaujourd'hui à 13h03-----Coach P. y aurait certainement vu une contrepèterie. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 14h08 - sul : JohnMurdok, désolé d avoir écorché ton pseudo >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 13h21 - vertigo : Ce sont défaites en cours rageantes. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 13h15 - leo : Amoros l’amorosoaujourd'hui à 11h14Pour rappel: l'ouverture va te donner la capacité de... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)