> déconnerie

Une journée avec l'OM

> article précédent

Revue de stress #142

Deux penalties ratés coup sur coup

C'est ce qui s'appelle passer à côté de sa fin de match. Cardiff City, qui pouvait revenir à hauteur de Wolverhampton, est tombé sur un grand gardien puis sur une barre transversale peu coopérative.

Partager


C'était l'une des rencontres les plus excitantes de l'année. Cardiff, deuxième de Championship, face à Wolverhampton, leader. Deux équipes qui pourraient se retrouver l'an prochain dans l'élite, pour qui cet affrontement était évidemment très important au classement. Alors que Ruben Neves, dont la présence en deuxième division est une incongruité – merci Jorge Mendes –, avait ouvert le score sur un joli coup franc, Gary Madine puis Junior Hoilett ratent chacun un penalty à quelques secondes d'écart pour égaliser à 1-1. Et l'après-match sera tout aussi drôle, Neil Warnock, le poétique entraîneur battu, disant à son homologue Nuno à plusieurs reprises un très clair "Fuck Off".  

 

 

Partager

Vidéodrome


2019-03-11

Parade de la neige

Normalement, une fois le gardien dribblé, la tâche d'un attaquant est plutôt facile puisqu'il s'agit surtout de cadrer sa frappe.Quand les éléments s'en mêlent, ça peut cependant ne pas suffire...


2019-02-27

Fin de match à quitte ou double

Avec vingt-deux joueurs amassés devant un but dans la dernière minute des arrêts de jeu, la balle a de grandes chances de finir dans les filets. Mais de quel côté?


2019-02-19

La fausse joie de l'expulsé

Dans ce grand week-end de VAR, où un but a été annulé à la SPAL pour accorder un penalty à la Fiorentina suite à une faute au début de l'action, il y a eu un autre ascenseur émotionnel en Pologne.


>> tous les épisodes de la série "Vidéodrome"

Sur le fil

La Gazette de la L1, son Championnat à l’envers, son vertigineux Classement en relief - https://t.co/4V8ksdyVcS https://t.co/0rVwogAAJg

Certaines sélections ont bien de la chance de ne pas avoir été le jouet des délires graphiques de leurs équipementi… https://t.co/LYGB4uokYZ

Les Cahiers sur Twitter