auteur
Pierre Martini (avec Thibault Lécuyer)

Du même auteur

> article précédent

C'était Fjord Knox

Derby repetita

Matchbox : ASSE-OL, 0-1 – Avec Benzema en exécuteur, les Lyonnais n'ont pas laissé les Verts inverser le cours récent de l'histoire...
Partager
ASSE-OL : 0-1
But : Benzema (56e)


La nalyse

Pour tenir les promesses de spectacle en vigueur cette saison, fallait-il compter sur le derby 69-42? Réservée par Canal+ parmi ses dix "grands matches", l'affiche a parfois relui ces dernières saisons, avec une moyenne de 3,25 buts par match, mais elle a aussi versé dans le pathétique, avec des banderoles de très mauvais goût sans l'excuse d'être drôles et une ambiance de provocation assez déplorable (lire "Hélas, aucun mort à Geoffroy-Guichard"). Trop de derby tue le derby.

C'est surtout le scénario qui a donné dans le répétitif: jamais depuis 1994 les Verts ne sont parvenus à renvoyer Lyon dans sa périphérie, même le temps d'une soirée. La supériorité lyonnaise a trouvé bien des moyens de s'imposer, mais le but gagnant de Benzema renvoie à son coup franc égalisateur la saison passée: appuyé sur un collectif déjà impressionnant en dépit d'une inspiration limitée, l'OL a fait la différence grâce au brio d'une individualité. On a le sentiment que si Benzema avait été stéphanois, c'est  l'ASSE qui aurait gagné 1-0 au terme de ce match aride.
Ce dénouement logique a d'ailleurs fait office de fin de match, les Stéphanois, impuissants, n'ayant pas réussi à faire quelque chose de la demi-heure restante, ni à échapper à une nervosité stérile.

Bien que privé de joueurs majeurs en défense, Puel semble déjà bien parti pour construire un OL à son image. Plus costaud que jamais et sans une once de romantisme, mais encore plus efficace que ses devanciers? Chez les hommes de Roussey, le potentiel est là, mais il reste théorique dans cette équipe qui n'a pas encore retrouvé son équilibre du début d'année.


benzema_long.jpg


Les gars en vrac

Boumsong et Tavalaridis se sont livrés un duel de poètes à distance: du rude, du rugueux, du rigoureux. Le genre à afficher, après un tacle décisif, le masque du défenseur qui a envie d'en faire un autre dans la foulée.
Sauget (milieu droit) et Källström (arrière gauche) ont montré que l'ancien entraîneur lillois et son ancien adjoint n'excluaient pas les fantaisies.

Digne pendant de Toulalan dans un entrejeu déjà quadrillé par Landrin et Makoun, Matuidi a confirmé sa belle forme, prenant même sa chance sur plusieurs frappes. Le meilleur Stéphanois...
Loin de l'impact d'Ederson, très intéressant dimanche soir en attaque, Juninho a ordonné le jeu depuis son fauteuil de l'axe: il incarne à la fois l'assurance lyonnaise et son manque relatif d'audace. Serré de près, Feindouno, lui, n'a pas été le maître à jouer qui aurait pu faire la différence: sa relation avec Gomis, clé de nombreux succès la saison passée, a été minimale.

Un but pour son premier tir: inutile d'insister sur l'efficacité de Benzema. Un contrôle presque trop amorti, le corps qui s'efface et le geste qui se déclenche dans l'instant. La gestuelle est parfaite, et c'est bien la première fois que la comparaison d'un joueur avec Zidane n'est pas usurpée.
Gomis a figuré dans presque tous les bons coups stéphanois, sans pouvoir trouver l'ouverture: il n'a pas encore la forme athlétique qui lui permet de s'exprimer au mieux. N'est pas Drogba qui veut, dans cette position de pointe esseulée.



L'action du but en entier

La séance vidéo va être chaude au centre d'entraînement de L'Étrat. Alors que les Verts remontent le ballon côté gauche, après une incursion de Benzema, le pressing de Toulalan et Makoun sur Dabo et Landrin leur fait perdre le ballon, Juninho retrouve Makoun devant lui. Son centre approximatif vers l'entrée gauche de la surface n'est pas dégagé par Sauget. Ederson peut remettre à Benzema, dont l'enchaînement contrôle-frappe lui permet de devancer le tacle de Tavlaridis et de tromper Viviani d'un tir soudain qui finit de s'enrouler amoureusement dans le petit filet.



La petite annonce

Club seconde division européenne vend cause sous-emploi attaquant brésilien décoratif, encore sous garantie constructeur FC Sochaux, faible kilométrage. Modèle électrique autonomie 30 mn avec option bicyclette. Discrétion assurée.



Les observations en vrac

• Plus que la rivalité avec l'OL, c'est la dernière victoire des Verts qui est "ancestrale".
• Il y a la technique de Tavlaridis, aussi.
• D'accord, Viviani est bon. Mais ce serait possible de remettre Janot, pour le fun?
• Le vrai choc a été esthétique, entre la languette verte à l'arrière du short des uns et le total look bleu des autres.
• Quand Benzema marque, Juninho est en train d'engueuler Makoun pour ne pas lui avoir remis le ballon.
• Si quelqu'un connaît les statuts de l'association "Gastro Gones" qui affichait une banderole en tribunes, merci de contacter la rédaction.
• Bien plus amusant que les défis de Paganelli, les défis de l'OL. Hier, il s'agissait de gagner le derby sans aligner les deux meilleurs défenseurs centraux du championnat.
• Grâce aux tifos, les Stéphanois ont pris de l'avance au championnat des tribunes.



Les gestes

• La belle coordination du banc stéphanois qui réalise une ola de lever de bras après l'occasion manquée de Payet.
• Le missile pleine lulu de Piquionne, que les supporters de l'ASSE n'avait pas encore fini de siffler.
• L'arbitrage de M. Duhamel, parfait de bout en bout


Les antigestes

• Le saut de carpe plus Jackass que Noureev de Govou, qui atterrit sur le téléobjectif d'un photographe qu'on espère bien assuré.
• La sortie tellement aérienne de Lloris qu'il évite aussi bien Gomis que le ballon, heureusement couvert par Boumsong.
• Le piétinement par Dabo de la main de Govou à terre, un jour où le match est filmé par vingt caméras.



Le match vu du forum

=>> Lubo – dimanche 31 août 2008 - 23:22
(...) C'est la plus médiocre équipe de Lyon que j'ai vue depuis longtemps mais on a encore été incapables de leur rentrer dedans. (...)
=>> CHR$ – dimanche 31 août 2008 - 23:58
Je pense que tu te méprends. Cette équipe de Lyon va certainement être celle que vous (vous, c'est-à-dire les non-Lyonnais en général) allez le plus détester et qui fera le moins de spectacle depuis celle de Santini. Mais si c'est de niveau que tu parles, ce n'est pas vrai, il va vraiment falloir s'accrocher pour la battre à mon avis. Et la cote du 1-0 devrait monter.



Le titre auquel vous avez échappé

• Le Karim était presque parfait
Partager

> sur le même thème

L1 :: la Gazette :: Journée 3

> du même auteur

Un dessein peu animé

Le championnat de France


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


Alex Lagazette
2019-05-23

La Gazette de la L1 : 37e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 11h32 - Joswiak bat le SCO : Pas d'Augustin donc ? >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 11h24 - Knacklexander Vencel : En parlant de l'Union, une initiative assez classe quand même : https://bit.ly/2KH55fj >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 11h23 - Joswiak bat le SCO : Sur ce match précis, tu rajoutes les deux jaunes de Coly, l'action TRES litigieuse sur Alakouch,... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h12 - Utaka Souley : C'aurait pu être pire, il aurait pu décider de l'envahir tranquillement. >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 11h10 - Utaka Souley : Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearàaujourd'hui à 01h13[...] Il y constamment ce compromis... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h57 - Sytchev Lallana : Sanson à gauche ça n’a effectivement pas eu plus de succès que Sanson en 10, Sanson en 6 ou... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 10h45 - forezjohn : Ca tombe bien j'ai utilisé les 2 début juillet.Le Roma pass donne des accès gratuits pour 2... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 10h43 - Beau gosse chiant : Kireg18/08/2019 à 23h18---une pépite en or massif, le Cama !Canal affichait ses stats de passes... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 10h35 - Beau gosse chiant : Parce qu'au final on va se retrouver avec 11 titulaires (trop) sereins et 11 remplaçants... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 10h21 - forezjohn : Bon mes 2 centimes sur le match d'hier.Je pense que le tournant du match c'est la sortie d' Aholou... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)