auteur
Clément Jumeau

Du même auteur

Comment écraser les Italiens?

Pour le quart de finale le plus important de l'histoire du foot français qui opposera les Bleus aux Azzuri voici plusieurs conseils à suivre pour être sûr de gagner par au moins dix buts d'écart (voire treize).
Partager
Pour le quart de finale le plus important de l'histoire du foot français qui opposera les Bleus aux Azzuri voici plusieurs conseils à suivre pour être sûr de gagner par au moins dix buts d'écart (voire treize):

LE CONSTAT:
Les Italiens sont des types chics, qui aiment que tout corresponde dans leur garde-robe. Pas une fausse note n'est permise. On les sait capables de crises d'hystérie totale en cas d'échec dans la construction de leur look. Ainsi, ils rasent leur barbe le plus finement possible accompagnant parfaitement le contour de leur bouche (bocca bella) et la pointe de leurs tempes, ils soignent aussi le noir de leurs chaussures afin qu'elles ressortent encore plus au moment où ils caresseront le cuir du ballon blanc. Ils ont passé la moitié de leur stage de préparation au soleil afin d'équilibrer leur bronzage en fonction de la couleur de leurs cheveux (c'est en vérité ce qui a perdu Ravanelli, dont la couleur des cheveux filait le bourdon à Tardelli qui pourtant ne joue plus depuis longtemps).
Il y a au moins deux Baggio dans cette équipe, qu'il ne faut surtout pas confondre. Ne pas oublier leur tendance à l'empâtement dans la surface de réparation, qui les rend lourds et fragilise du même coup leur équilibre latin.

LES SOLUTIONS :
Avec un marqueur noir, désorganiser le poil transalpin en traçant de part et d'autre du visage des lignes asymétriques.
Peindre le ballon en marron, couleur qui ne sied pas du tout avec le brillant des chaussures italiennes.
Mettre des gélatines bleues aux lumières du stades, au risque de faire passer le bronzage azzuro pour un effet secondaire de Tchernobyl.

Ces trois conseils ont généralement pour effet de provoquer l'angoisse et de faire venir les larmes aux joues des azzuri, ce qui les déconcentre d'autant plus qu'ils voient alors leur fond de teint fondre et couler. Attention à ne pas trop en faire, les Italiens sont réputés pour pratiquer la menace au suicide dès qu'ils ne se sentent pas aimés. Eviter donc de dire que les Bleus ont aussi couché avec leurs femmes.

Ne cesser d'appeler Dino Baggio Roberto tout au long du match, c'est vérifié, au bout d'un moment, il craque et tire instantanément contre son propre gardien (sans qu'on n'ait pu réellement analyser cette attitude, on peut tout de même discerner alors un rapport père-fils perfide et dégénérant).
Inviter tout un congrès d'arbitres à se réunir dans la surface de réparation, ainsi il n'y aura plus de place où tomber sans se faire mal.
Pire que tout: supprimer les surfaces de réparation, il n'y a rien de mieux pour perdre un Italien sur le terrain.

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"


Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 15h55 - Tonton Danijel : (A ben tiens, Philadelphie est tellement cinégénique que je mets même des guillemets pour parler... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 15h49 - Tonton Danijel : Il me semble qu'effectivement au moment de la coupe du monde la "reconstruction" russe (surtout... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 15h37 - beltramaxi : Sans oublier le sombrero/contrôle/passe de Bernat à l'origine du 3ème. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 15h37 - cocobeloeil : C'est ce que je me disais aussi, et pas que pour le match d'hier.C'est plein de bonnes intentions,... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 15h17 - Sens de la dérision : leo08/12/2019 à 22h14Le but de l'année, voire de plusieurs années. Absolument extraordinaire... >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 15h17 - serge le disait : 2022 Ça laisse le temps que la sanction soit réduite. Comme ça tout le monde est content. >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 15h12 - L'amour Durix : Non mais en fait, à la relecture, j'ai l'impression de proposer une espèce de VAR du post. Et la... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h57 - Lionel Joserien : Le 3ème but crédité à Rado, ils font comme la FIFA en 2002 : ils favorisent la super-star de la... >>


Messages de service

aujourd'hui à 14h54 - MarcoVanPasteque : Ah oui zut ! C'est la fin de l'année, les best-of sont de sortie. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 14h54 - Kimlux : Et ça y est, Kiplé annonce le double pivot Tousart Mendes pour demain soir !Excusez-moi, je suis... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)