auteurs
M. Garnier et C. Zemmour

> article précédent

Thomas 1989, it's up for grabs !

> article précédent

Le pressing vu par Marcelo Bielsa

Comment devient-on champion du monde ?

La Coupe du monde en infographies / 1 – Qu'ont-il fait avant le tournoi de leur titre? Comment l'ont-ils remporté? Faut-il encaisser toujours moins de buts pour y parvenir? Tous les champions du monde en visuels et en chiffres.

Partager


Un coup d’œil dans le rétro des deux éditions précédant l’acquisition du titre révèle certaines singularités dans les parcours des champions du monde de football. La France et l’Uruguay sont les seules à avoir remporté le Mondial après deux phases finales dont elles ont été absentes, respectivement 1990-1994 et 1934-1938, mais pour des raisons différentes: non-qualification d’une part et déclinaison/forfait d’autre part. La Celeste est donc l’unique tenant à ne pas avoir défendu son titre, mais elle l’a repris dès sa deuxième participation à la compétition en 1950.
 

 [cliquez sur les images pour les agrandir]
 

 

L’Argentine, en 1986, et le Brésil, en 1970 et 2002, ont également su récupérer leur bien, tandis que la France a échoué dans cette tentative pour quelques centimètres en 2006. La Seleção, comme l’Allemagne, peut s’enorgueillir de deux périodes remarquables de présence dans le dernier carré, respectivement 1950/70 + 1994/2002, et 1966/74 + 1982/1990. Les deux sélections sont d’ailleurs les seules à avoir atteint la finale trois fois de suite. On remarque également que les deux derniers champions du monde, l’Espagne et l’Italie, ainsi que le Brésil 1994, ont eu un parcours similaire lors des deux éditions précédentes (quart et huitième). Enfin, recevoir ne garantit pas forcément la victoire, puisque cela n’est arrivé que six fois (1930, 1934, 1966, 1974, 1978 et 1998).
 

 [cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

 

 

En 2002, le Brésil gagne tous ses matches avant la fin du temps réglementaire, comme en 1970, et comme l’Uruguay en 1930. En général, un champion du monde est régulier dans la performance, marque toujours plus que la moyenne et n’accumule pas les prolongations ou les séances de tirs au but. Au pire, il en dispute deux, comme la France en 1998 et l’Italie en 2006. L’Espagne, vainqueur le moins prolifique, est aussi le seul à avoir perdu son premier match de la compétition. Un titre d’autant plus beau que l’équipe a dû assumer un statut de favori et faire face à des adversaires très défensifs et à un retard initial inédit.


Dans d’autres circonstances non moins difficiles (Totonero), l’Italie a la singularité de sortir de son groupe en 1982 avec trois nuls, et d’avoir dû disputer une rencontre d’appui en 1934, contre l'Espagne en quarts de finale – et comme l’Allemagne en 1954 contre la Turquie au sortir de la phase de poules. De son côté, l’Argentine perd son dernier match de poule face à la Nazionale en 1978, la laissant en découdre avec la RFA et les Pays-Bas au deuxième tour.

 

 

 

 

 


En regardant de plus près les statistiques de buts marqués et encaissés, il y a une tendance très nette à la solidité chez les cinq derniers champions du monde, avec moins d’un pion concédé tous les deux matches. Mais ils ne sont pas forcément les moins prolifiques non plus, avec 2.1 buts de moyenne pour France 1998 et 2.5 pour Brésil 2002. L’époque l’explique, mais cela a tendance à tordre le cou à certaines idées reçues: l’Allemagne 1954 est le vainqueur le plus prolifique (4.1 de moyenne, dont 7 contre la Turquie lors de la rencontre “bonus” d’appui). Le miracle de Berne aura donc privé la Hongrie, auteur de 27 buts en cinq matches, d’un titre de champion du monde plein de panache.

 

Partager

> sur le même thème

Löw and Order

Infographies


MinusGermain
2020-09-10

Zones blanches pour les Bleus

Infographies – Huit départements n'ont jamais fourni d'internationaux à l'équipe de France. Explorons ces déserts footballistiques et recensons leurs représentants chez les pros. 


Mathieu Garnier et Jérôme Latta
2020-07-17

Géographie des supporters français

Infographies – Quelles sont les zones d'influence nationales et les emprises régionales des clubs français, comment se disputent-ils le territoire? Réponses en cartographies interactives.


Jérôme Latta
2020-01-28

À qui Tuchel a-t-il donné le temps ?

Visualisation – Comment Thomas Tuchel a-t-il composé ses équipes et réparti le temps de jeu cette saison? Quelques réponses avec des bulles. 


>> tous les épisodes de la série "Infographies"

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 06h14 - O Gordinho : Edji13/04/2021 à 16h43La seule solution serait une quarantaine stricte...mais bon courage pour la... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h58 - DansonsLaBostella : Lebron en tenue de ville qui se lève du banc et discute avec les arbitres en meme temps que Vogel... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h05 - Lucho Gonzealaise : Je pense qu'il a un esprit compétitif particulier, ce soir on sentait bien qu'il avait très envie... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 01h34 - Dehu Sex Machina : Rapinoe simple flic >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 01h05 - forezjohn : Le match allait était un peu douteux défensivement des deux cotés : Paris était bringuebalé de... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h59 - Easy Sider : Quel bonheur.(Par contre, qu'est ce que j'ai envie de mettre des coups de pieds au cul en L1, en... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 00h04 - magnus : J'ai vu SOA avant The Shield, j'imagine que pour ceux qui ont vu dans l'ordre ce devait être un... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h01 - impoli gone : Il paraît qu'Aulas est un des candidats à la reprise. >>


Observatoire du journalisme sportif

13/04/2021 à 23h45 - Tonton Danijel : Mais sinon, une sacrée définition du vide le Rothen. D'ici à ce qu'on nous le mette en binôme... >>


Le fil dont vous êtes le héros

13/04/2021 à 23h41 - De Gaulle Volant : Ligue des Branquignols:Mardi 20h : Autant en emporte l'owen (owencdf) - dan(31) (P41b - J3)Mardi... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)