> article suivant

Le cafouillage de l'année

> article précédent

Les points sur les u

> article précédent

Un dessein peu animé

Christian Jeanpierre, Micro de Plomb 2010

Largement élu, CJP atteint une consécration amplement méritée • Les résultatsSon Top 3 • Éloge du vainqueur • La parole aux électeursLes vaincus
Partager
jeanpierre_mdp2010.jpg

Résultats du Micro de Plomb 2010

4835 électeurs en ligne ayant confirmé leur vote par e-mail

micro_de_plomb_2010_resultats.jpg

Plus de quatre votants sur dix ont porté leur suffrage vers Christian Jeanpierre, auquel seul Xavier Gravelaine a opposé une résistance. Jean-Michel Larqué et Franck Lebœuf n'ont tout simplement pas été dans le coup au cours de cette Coupe du monde, et Emmanuel Petit probablement pas dans l'esprit...


Son Top 3 du Mondial

3. "Quel silence, regardez ce silence".
2. "Ses origines africaines lui donnent le surplus d'énergie qu'il faut pour tenir... peut-être".
1. "David James est surnommé Calamity James, en référence à Lucky Luke".

Sa collection complète


cjp_humour.jpg
"J'ai promis de tenir une minute sans dire: 'Saméto', ni 'Thierry Henry, quel magnifique joueur' ni 'Jean-Michel et Arsène'".


Éloge du vainqueur

Entre ici Christian Jeanpierre, et essuie tes pieds sur le paillasson. Car pour te hisser dans ce panthéon à l'envers du journalisme sportif, il t'a fallu parcourir du chemin. Qui aurait pu imaginer que tu arriverais ici, que tu terrasserais une telle adversité? Qu'on y pense! Jean-Michel Larqué, dont les partisans n'ont pas réussi à récompenser comme il se devrait trente années de carrière. Xavier Gravelaine, dont on croyait qu'il aurait annihilé la concurrence avec le napalm de ses opinions, comment dire, spontanées. Franck Lebœuf, déterminé à creuser le sillon qui avait fondé sa consécration de 2006.
Ce titre acquis de haute lutte, avec beaucoup moins de puissance déclarationnelle que Gravelaine ou Petit, fait éclater une évidence tardive: tu es au sommet. Présentateur de Téléfoot, cette institution dans laquelle tu avais si longtemps joué les utilités avec tes Z'insolites – un acte séminal pour tous les "zappings" des télés et du Web qui triomphent aujourd'hui, la preuve qu'à défaut d'être un visionnaire, tu es bien un homme de ton époque. Et tu es aussi le commentateur des matches de l'équipe de France sur la Une, c'est-à-dire le Thierry Roland du 21e siècle.

cjp_henry_designe.jpg
"Bon, Christian, t'es lourd, là, tu laisses ma jambe et tu sors. On a match, bordel!"

Survivant
Tu aurais pu être emporté par la même vague qui balaya tes comparses Vincent Hardy, Frédéric Jaillant ou Pascal Praud, définitivement ringardisés. Toi, tu as su jouer l'homme invisible, continuer à servir la soupe sans mégoter sur les portions. Car tu es aussi l'homme des enthousiasmes surdosés et des déclarations énamourées pour les Titi Henry et autre Sam Eto'o de la planète football, ou encore pour les Uruguayens qui ont "un corazon gros comme ça". Les familles royales présentes lors de la finale du Mondial, tu as bien aimé, aussi.
Christian, tu es le serviteur d'un sport heureux où l'on ne se fâche avec personne. Enfin, quand même un peu avec David Astorga, dit-on. Car l'interview de Gourcuff par ton collègue comportant un énervement peu flatteur pour le néo-Lyonnais, c'est toi qui es allé en refaire une version tous publics. Toi, tu ne t'emportes qu'en dernière extrémité. Par exemple quand il fut bien sûr que le cadavre de Domenech ne bougerait plus, quelle colère as-tu piquée! Et nul n'a oublié le radicalisme de ton engagement sur la question des vuvuzelas.


Un métier ingrat
Soyons honnêtes. Si ton dauphin avait été sacré, on aurait plaidé le plomb tendre, la claque derrière la nuque du copain un peu lourd. Le tien est celui de l'exaspération. Aux yeux des déplorables puristes qui composent notre lectorat, tu usurpes une fonction dans laquelle ils placent leur idéalisme incongru. Ces intransigeants ignorent qu'en réalité tu fais ton métier très exactement comme on te le demande, en bon professionnel. Tu es un passeur auprès d'audiences de millions de consommateurs auxquels il convient de servir une dizaine d'interviewes de Didier Drogba par an, un public qu'il faut faire rire avec des images drôles, faire rêver avec des images de stars et maintenir devant l'écran avec des "corners intéressants".
Un métier plus ingrat qu'il n'y paraît, qui dissuade d'être compétent. Comment se mettre en valeur quand il faut égrener le nom des joueurs, paraphraser le jeu, donner la question sms du soir, livrer les lieux communs du jour, répéter la question sms du soir, mettre en valeur ses acolytes quitte à passer pour un benêt, annoncer le sommaire de Téléfoot, flatter à droite, flatter à gauche, placer des exclamations?

Au moins, tu n'as pas raté ta Coupe du monde. En Afrique du Sud, tu es devenu CJP. De plus en plus survolté au fil de la compétition, tu as pris confiance au point de te retrouver parfois seul en rase campagne, avec sur ton visage empourpré le souffle du vent que venaient de te mettre Jean-Michel Larqué ou Arsène Wenger. Mais peu importent les petites vexations quand on obtient les plus grandes reconnaissances. En 2010, tu as changé de statut. Et le Micro de Plomb, c'est toi.

cjp_tf1_larque.jpg
"Allez-y Jean-Michel, tirez sur mon doigt" Allez-y, allez-y? Bon, si vous voulez pas, tirez dessus, vous, Arsène. Pourquoi vous ne dites rien?"


Ce sont ses électeurs qui en parlent le mieux

=>> le Bleu - mardi 21 septembre 2010 - 08h46
Disons que là aussi il faut replacer dans le contexte de la personnalité du bonhomme: Jeanpierre est... ...insupportable. Simplement insupportable.

=>> visant - mardi 21 septembre 2010 - 11h11
(..) dans Astérix, CJP serait plutôt le barde, Gravelaine le poissonnier. Y en a un qui est invité à table, même si on sait qu'il va mettre le bordel, l'autre qui sera bâillonné et attaché à un arbre...

=>> George Worst - mardi 21 septembre 2010 - 12h19
CJP, il a passé son bac, il a fait des études, une école de journalisme probablement, dans laquelle il est supposé avoir appris à rédiger un papier, vérifier/recouper ses infos, présenter un journal ou une émission télé...Et comme dit le Bleu, il est devenu un camelot surjouant l'enthousiasme, infoutu de donner la moindre indication technique et ânonnant ses pauvres connaissances directement lues dans L'Équipe du jour. En plus je lis dans wiki: "Il est le batteur du groupe Rockaway (groupe lyonnais de reprises comme Dire Straits, Supertramp ou The Beatles)". Lyonnais et Dire Straits, mon choix est fait.

=>> Facile à shooter - mardi 21 septembre 2010 - 13h38
CJP, c'est (…) le représentant du foot comme on voudrait nous l'imposer, de la passion surgelée, des polémiques stupides et des indignations convenues. Le procès des arbitres, la Coupe du monde en affaire d'Etat, les reportages foot-people, le leche-bottisme des joueurs les plus en vue. Et surtout, en considérant que Canal n'a pas tant d'abonnés que ça, c'est le plus visible de tous ses acolytes et donc le plus dangereux (...). CJP il le mérite trois fois son Micro de Plomb.
=>> JihaiR - mardi 21 septembre 2010 - 14h34
Tu confonds avec Denis Brogniart en fait.

cjp_jeanpierre_polisson.jpg"Alors les polissons? On est venu se mater un petit film de Cluj?"

=>> Jean-Luc Skywalker - mardi 21 septembre 2010 - 14h25
J'ai l'impression que le Jeanpierre a tout donné pendant le Mondial, comme un cadeau de départ au Larqué pour qu'il puisse partir sans se retourner. Avant et après, il est irritant mais sans plus.

=>> Ô Mexico- mercredi 22 septembre 2010 - 00h47
(…) Soyons sérieux, le métier de Jean-René Godart ou de CJP, ça aurait été mon rêve absolu, et celui de pas mal d'entre nous j'imagine, alors oubliez un peu vos scrupules et vos principes, et récompensez d'un trophée ce pseudo-journaliste (…).

=>> Josip R.O.G. - vendredi 24 septembre 2010 - 18h09
(...) Le seul candidat valable est à l'évidence CJP qui associe dans ses commentaires et en proportions égales, l'incompétence dans le sport traité (il est moins pire au rugby), la fan-attitude ridicule mâtinée d'une certaine veulerie, et la pauvreté lexicale - le premier et le troisième critère étant parfaitement réunis dans son expression brevetée dite du "corner intéressant" (qui est arrivée à alerter mes deux filles et mon épouse, auditrices ô combien distraites de la chose footballistique).

=>> Cleaz addict - mardi 21 septembre 2010 - 07h14
Moi je l'aime bien le Christian Jeanpierre. C'est une sorte de Bob l'éponge. On sent qu'il n'y a pas un gramme de méchanceté en lui, et même s'il a l'air de surjouer je le vois bien comme cela dans la vie de tous les jours. Ce qui est une image qui fait peur, je le concède...

cjp_drogba_message.jpg"Vends ou donne un Christian Jeanpierre, très affectueux, fidèle et presque propre".

Micro de Plomb 2010, les vaincus

Xavier Gravelaine
Jean-Michel Larqué
Franck Lebœuf
Emmanuel Petit
Partager

Les médias et les journalistes


Mark Sanderson
2018-03-05

Le vestiaire doit-il garder ses secrets ?

When Saturday Comes – La Premier League n'a jamais eu de Charles Biétry pour envoyer des caméras dans les vestiaires. Mais elle s'interroge sur la possibilité d'ouvrir plus grand leurs portes. 


Jérôme Latta
2018-03-01

Netflix tombe dans le jeu de la Juve

Loin de sa promesse d’entrer dans "l’intimité" d’un club de football, la docu-série de Netflix sur la Juventus reste en façade de l’institution, et au service dune marque internationale désincarnée.  


Jérôme Latta
2018-01-02

Unes de L’Équipe en 2017 : du football et des hommes

Une Balle dans le pied – L'étude des 364 unes du quotidien sportif en 2017 indique l'hégémonie du football sur les autres disciplines, celle du PSG sur les clubs de foot, et la faible présence du sport féminin.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Sur le fil

RT @DialectikF: "Toute notre vie on compte. On compte à la caisse, on compte partout. Quand je joue au foot, j’aimerais juste ne pas avoir…

Trop mdr les vannes footballistiques à base de viol (non). https://t.co/OdZvcKzCEH

Tout est annulé, sauf la Revue de stress ! Images, vidéos, infographies, jeux, souvenirs, liens précieux: https://t.co/MLeKrw64xV

Les Cahiers sur Twitter