auteur
La rédaction

Du même auteur

> déconnerie

Blague Apartheid

> article précédent

Slalom géant aux Maldives

Cacamiseta 2016 : les candidats

S'il est une compétition dont l'intensité ne faiblit pas, année après année, c'est bien la Cacamiseta, l'élection du pire maillot organisée par Lucarne opposée. Qui présente les dix candidats de cette septième édition.

Partager

 

Comme d'habitude, Lucarne Opposée a bien fait les choses. Car au-delà des dix candidats éligibles (le club doit évoluer dans une première division européenne), le site le plus mondial du Web franco-footballistique propose un passage en revue des pires horreurs recensées sur les six continents. Comme le maillot au jambon de Guijuelo.
 

La sélection officielle de la Cacamiseta – dont nous sommes les fiers partenaires [1] – est quant à elle l'occasion de se faire une idée des grandes tendances qui sévissent chez les équipementiers, soigneusement classées par catégories.

 

 

On doit ainsi saluer l'école allemande, d'une assez grande brutalité ophtalmologique avec la calandre Volkswagen de Wolfsburg, le grillage psychédélique de Mönchengladbach et surtout l'invraisemblable costume de carnaval du FC Köln. Tellement invraisemblable que le titre pourrait lui échapper, faute d'en croire ses yeux.

 

La fête ne serait pas réussie sans ses grands habitués, quasi-fournisseurs officiels de l'élection. D'abord le FC Porto, qui tente cette année un camaïeu de marron relevé de bandes bleues qui laisse sans voix. Et bien sûrs les Girondins de Bordeaux, dont l'équipementier semble vouloir "imposer le rose comme couleur historique de club", souligne LO. Puma se donne les moyens de son projet en optant pour une teinte résolument fluo, déclinée en vague sur le bas du maillot et en motif tigré sur le scapulaire. Un massacre, aussi bien de près que depuis les tribunes ou sur un écran.

 

D'autres compétiteurs, moins aguerris, optent pour le coup de force. Ainsi de Norwich City, dont les rayures tricolores évoquent une chaussette Kindy de 1978, ou de Boavista, qui met tous ses œufs dans le même panier pour réussir son omelette: couleur or, damier sur les manches, carreaux sur le reste, logos géants du fabricant. Le concurrent le plus énigmatique reste l'Hajduk Split, qui a choisit un motif fractal dont le résultat grisâtre a l'éclat du vieux ciment.

 

Enfin, le design des maillots de foot étant un laboratoire permanent dont les clubs, les joueurs et les supporters sont les cobayes, il convenait d'accorder une place aux résultats expérimentaux les plus remarquables, avec deux candidatures combinées. Celle de Puma avec le Rubin et Halmstad, qui tente une harlequinade à dégradés verts – un massacre achevé par les sponsors. Et celle de Lotto avec le Sturm Graz et le Mainz 05, qui semble avoir voulu signifier de futurs naufrages dans des eaux glacées.

 

On se dit alors que dix candidats, c'est bien assez, tant l'épreuve est rude pour les rétines. Mais au moment de voter pour désigner celui qui succédera à Bordeaux (2010), Auxerre (2011), Évian Thonon Gaillard (2012), Barcelone (2013), Liverpool (2014) et St Mirren (2015), la difficulté n'est pas moindre…
 

[1] Merci aux lecteurs qui ont participé à la sélection.

 

Partager

> sur le même thème

Blasons maudits / 2

Cultures football


Gilles Juan
2020-08-26

Peut-on ne pas avoir de regrets ?

Minichro – C'est le mot d'ordre d'avant une finale, qui intime de "ne pas avoir de regrets" après. Ça veut dire quoi, et est-ce possible? 


Gilles Juan
2020-08-18

Peut-on enculer l’Europe sans être homophobe?

En PLS pour avoir cité PNL, les communicants de Winamax peinent à défendre leur dernier tweet provocant. Et pour cause. 


Marion Rousset
2020-07-11

À l'école, le début d'une nouvelle récré

Dans les cours de récréation, le football et les garçons prennent toute la place en reléguant les filles dans les marges. Mais des écoles repensent leurs espaces pour plus d'égalité et de mixité.


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"

Le forum

Au tour du ballon ovale

24/10/2020 à 23h50 - Label Deschamps : Peu importe, d'ici deux ou trois ans on va revenir aux duels Angleterre-France pour le gain du... >>


Paris est magique

24/10/2020 à 23h38 - PCarnehan : Alors tu vois, j'apprécie Neuer pour son réalisme, mais pour autant, je ne l'élèverais pas... >>


Foot et politique

24/10/2020 à 23h33 - theviking : Il me semble que dans les hôpitaux, c'est ouvert au public (tu peux donc prier pour le... >>


Observatoire du journalisme sportif

24/10/2020 à 23h25 - dugamaniac : Vincent ? Vincent Labrune ? >>


En Vert et contre tout

24/10/2020 à 22h18 - Danishos Dynamitos : J’espère vraiment que notre karma va s’inverser lors d’un prochain match (si possible Lyon... >>


Gerland à la détente

24/10/2020 à 20h46 - shev2 : Surtout que Diomandé a fait des apparitions convaincantes et n'avait pas mérité son remplacement... >>


Manette football club

24/10/2020 à 20h19 - le Bleu : Si on part par là avec ce genre de critère, on peut citer la totalité des jeux d'action-aventure... >>


Café : "Au petit Marseillais"

24/10/2020 à 18h59 - Lionel Joserien : C'était loin d'être parfait mais c'est encourageant. On a été très faibles à la finition,... >>


CdF Omnisport

24/10/2020 à 17h59 - 2Bal 2Nainggolan : Oui, une belle étape même rabotée !Une bonne pression sur les épaules des deux gamins demain... >>


En rouge et noir !

24/10/2020 à 16h18 - nima : Ça fait plusieurs matchs que la maîtrise collective est assez bonne mais reste trop stérile. Je... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)