auteur
lemon

Du même auteur

> article précédent

La revue, numéro très spécial

"C’est pas Charlie au pays des soviets ici"

Rebondissement dans la campagne pour la "saison 2" de la revue des Cahiers du football, avec la prise de position inattendue du président Emmanuel Macron. 

Partager

 

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe: dans une allocution télévisée exceptionnelle destinée à rassurer les Français sur les effets de la grève du 5 décembre, le président de la République, M. Emmanuel Macron, a annoncé plusieurs mesures phares.

 

Côtoyant des décisions plus attendues comme la création d'une ligne téléphonique d'urgence pour les usagers de la RATP, d'une ligne téléphonique d'urgence pour les clients Deliveroo ou d'une ligne téléphonique d'urgence pour que Brigitte puisse joindre Bernard Montiel, l’une d’elles a provoqué la stupeur dans le milieu des médias…

 

Voici l’extrait de la déclaration présidentielle la concernant :

 

"Par ailleurs, j’ai décidé que l’État devait se porter au secours d’une institution confrontée à un déficit budgétaire récurrent et historiquement fragile face aux crises des médias, une institution en laquelle des millions de provinciaux ont placé leurs espoirs… Ces espoirs ne sauraient être trahis au seul motif que des dirigeants gauchistes ont décidé de recycler le papier que Libération n'utilisait plus. Aussi, j’ai demandé au gouvernement, par le double intermédiaire de son secrétariat d’État au Sport et de la Caisse des dépôts et consignations, de se porter acquéreur de la totalité des parts des Cahiers du football, afin d’en garantir la pérennité en cette période difficile."

 

 

 


Lead-nurturing et brand content

La conséquence immédiate de ce rachat a été la mise sous tutelle de son équipe dirigeante et le placement de la rédaction sous l’autorité directe d'Alexandre Benalla qui a déclaré:

 

"Je suis très fier de la responsabilité m’incombant de sauver les Cahiers du football. Et comptez sur moi pour botter leurs petits culs à ces bobos profs dans le secondaire, on va leur rappeler ce que c'est que le capitalisme, bordel de merde, c’est pas Charlie au pays des soviets ici, on s’est pas cassé le cul pour défoncer des gilets jaunes pendant quarante week-ends pour que la seule grève qui réussisse soit celle de cinq bénévoles qui collent un piquet sur un forum de CSP+! Qu'ils viennent me chercher, ces petits cons, je les attends."

 

Matthieu Pigasse a quant à lui été nommé conseiller spécial auprès de M. Benalla, en charge des partenariats. Le propriétaire des Inrocks, de Télérama et Radio Nova aurait déjà quelques idées de lead-nurturing:

 

"L’idée est de réunir des médias prescripteurs à identité forte et de mutualiser certaines tâches dans un contexte économique délicat pour les médias. Pour les activités sportives, il nous faut nous développer sur le brand content, la publicité classique et les partenariats ainsi que sur l’événementiel: dans tous ces domaines nous pouvons faire fonctionner des synergies avec d'autres médias appartenant à l'Élysée, comme le JDD ou Paris Match."

 

Le volet communication a été confié à Sibeth Ndiaye, notamment pour sa capacité à vendre des t-shirts moches. La proposition de Rémi Belot d'imprimer une série "Shin Bet & Die" a en revanche été refusée par la Licra.

 

Pénélope Fillon est placée aux relations avec les forumeurs. “Faire semblant de bosser alors qu'on se la coule douce à parler foot et chiffons, je pense pouvoir aisément créer une empathie avec cette population". La proposition de Rémi Belot d'imprimer une série "Pends l'agent" a été quant à elle refusée par Jean-Pierre Bernès, qui passait par là.

 


Une nationalisation contestée

Les réactions du monde du foot ne se sont pas fait attendre. Jean-Michel Aulas, président à vie de l’Olympique lyonnais:

 

"C’est une nouvelle preuve que, même avec un gouvernement prétendument de droite, la France est et demeure un pays communiste. Alors que le Nouvel Olympique, club préféré des Français de moins de sept ans, payent des charges insensées pour développer OLTV, l’État prétendument providence vient dérégler le juste jeu du marché en soutenant sans justification aucune un media sportif que sa gestion douteuse à l'Ebitda polonaise aurait dû condamner."

 

Pape Diouf, président à vie de l’Olympique de Marseille: 

 

"Depuis des siècles que l’iniquité centralisatrice s’exerce aux dépens de ce qu’il est appelé, non sans mépris, la province, il serait tentant de croire qu’aucun coup bas ne peut plus étonner nos esprits avertis… Et pourtant! La dernière trouvaille jacobine pousse l’infamie aux limites de l’absurde en même temps qu’elle se vautre dans le ridicule comme l’hippopotame dans le marigot. Déjà défavorisé par une presse malhonnête quand elle n’est pas criminelle, le Seul et Unique Olympique, club préféré des Français de plus de quinze ans, va devoir affronter désormais, un énième media aux ordres de l’État parisianiste."

 

Ségolène Royal, championne en titre des primaires socialistes:

 

“Et eux vous ne les attaquez pas sur leur soi-disant bénévolat réalisé pendant les heures de travail depuis vingt ans? C'est parce que je dérange, c'est ça?”

 

Claude Askolovitch:

 

"Les Cahiers de Latta et de Kuchly seront les Cahiers de la France de 2020, et plut à Dieu que nous nous contentions d’être contents, bien contents et rien d’autre, plut à la décence que nous n’allions (…)"

 

Jérôme Latta, Grand Timonier:

 

"Bien qu’il ne soit pas dans les habitudes des Cahiers de louer l’action d'Emmanuel Macron, nous ne pouvons que soutenir cette démarche d’inspiration bolchévique. D'ailleurs, après la revue et les stickers, j’ai encore quelques idées de développement pour les Cahiers comme leur lancement sur MySpace et une campagne de souscriptions sur Viadéo. Les cent premiers recevront des scoubidous."

 

Texte initialement publié sur le fil "Messages de service" du forum.

  

Partager

> sur le même thème

La revue, numéro très spécial

> du même auteur

Hey gamin !

Les Cahiers du foot


La rédaction
2019-11-20

La revue, numéro très spécial

On n'a pas idée de ce qu'est la revue des Cahiers avant de l'avoir eue dans les mains. Alors on vous a concocté un "numéro 1-2-3", 170 pages de synthèse à lire en ligne, avant de souscrire à la saison 2!

 


La rédaction
2019-10-22

La revue des Cahiers du foot : saison 2 !

On ne s'arrête pas là ! Les trois premiers épisodes de la revue des Cahiers veulent leur suite. Pour trois nouveaux numéros et en profiter au meilleur prix, pour obtenir les meilleurs goodies, soucrivez


Le Board
2019-08-28

Villeneuve pour monuments en ruines

En 2009, tout était parti d'une mauvaise blague sur un fil aujourd'hui déserté. Dix ans plus tard, le Board est toujours là, et vous présente la Ligue des Cahiers #11 – ce week-end à Villeneuve-les-Avignon.


>> tous les épisodes du thème "Les Cahiers du foot"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)