auteur
Richard Coudrais

 

Pionnier du foot sur le Web avec Kick'n'Rush, historien pour les Cahiers et Footichiste pour son compte.


Du même auteur

> article précédent

Liverpool, un hiver dans le rouge

Barrabé 1991, le couac de Manchester

Un jour, un but – Le 19 mars 1991, le glorieux parcours du Montpellier Hérault en Coupe des coupes se termine brutalement sur une erreur de son gardien de but. 

Partager

 

"Des comme ça, j’en arrête des dizaines tous les jours à l’entraînement, se lamente Claude Barrabé après son incroyable erreur du 19 mars 1991. Le ballon ne semblait pas très dangereux, je n’ai pas voulu le bloquer, juste le repousser, il a glissé sur mes gants."

 

Nous sommes sur le point d’atteindre la mi-temps lorsque Manchester United bénéficie d’un coup franc à trente-cinq mètres de la cage de Barrabé. Le score n’a alors toujours pas été ouvert, ce qui fait les affaires du Montpellier Hérault puisqu’au match aller, les deux équipes s'étaient séparées sur un score nul (1-1), donnant au club français l’avantage du but inscrit à l’extérieur.

 

 

 

 


Une allure d’épopée

Montpellier, en effet, dispute les quarts de finale de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes. L’équipe dirigée par Henryk Kasperczak réalise un parcours aux allures d’épopée. Lors des tours précédents, elle a éliminé le PSV Eindhoven et le Steaua Bucarest, deux clubs récemment sacrés champions d’Europe.

 

Autant dire que Manchester United, dont le dernier titre européen date de plus de vingt ans, n’impressionne pas outre mesure les hommes de Louis Nicollin. À Old Trafford, ils ont réalisé un match remarquable. Certes, ils ont pris un but dès la première minute, mais ils ont rapidement égalisé par leur feu-follet Jacek Ziober.

 

Il s’en est même fallu de peu qu’ils deviennent la première équipe à battre United sur sa pelouse en Coupe d’Europe: Dans les dernières secondes, Daniel Xuereb, seul face au gardien, a manqué de lucidité sur une frappe qui aurait dû donner la victoire à son équipe.

 

Nous sommes donc en fin de première mi-temps, le compteur de la télévision affiche même 46 minutes. Mark Hughes est secoué par Jean-Manuel Thétis et obtient un coup franc assez lointain. Bryan Robson se met en position pour le tirer, mais son coéquipier Clayton Blackmore a aussi pris son élan.

 

Le numéro 3 mancunien stoppe sa course une première fois, reprend son élan et frappe droit vers le gardien pailladin. Celui-ci semble surpris. Il a ouvert ses gants au niveau des genoux pour recueillir le ballon, mais n’a pas bien évalué la force de la frappe. Le ballon lui échappe et roule derrière la ligne.

 

 

 

Rouges démoniaques

C’est un coup dur pour Montpellier, qui contrôlait plutôt bien la partie. Ce but juste avant la pause casse la belle dynamique autant qu’il relance les hommes d’Alex Ferguson. Ceux-ci attaquent la deuxième période pied au plancher. Blackmore, encore lui, se procure une occasion mais il est fauché en pleine surface par Patrick Colleter.

 

Le penalty est transformé par Steve Bruce. En quelques minutes, le score est passé de 0-0 à 0-2, ce qui devient une montagne trop haute pour les Montpelliérains. D’autant que Manchester multiplie les occasions en deuxième période, et que Jean-Manuel Thétis est exclu à la suite d'une explication avec Mark Hughes.

 

Le Gallois avait déjà fait expulser Pascal Baills au match aller et semble se faire une spécialité dans l’exclusion de ses adversaires directs. Après Thétis, c’est le Polonais Jozwiak, du Legia Varsovie, qui verra rouge en demi-finale, puis l’Espagnol Nando lors de la finale à Rotterdam. Une finale que Mark Hughes fera sienne en inscrivant les deux buts de la victoire contre le FC Barcelone.

 

Quant à Claude Barrabé, sa faute de main marque sa première saison au Montpellier Hérault. Cela ne l’empêchera pas d’y faire une belle carrière. Il gardera les buts du club pailladin pendant cinq saisons et demi, accumulant plus de 190 matches – le record local pour un gardien.

 

 


 

Partager

> sur le même thème

Une éternité avant le Brexit

> Dossier

Histoire FC

Un jour, un but


Richard Coudrais et Christophe Zemmour
2021-03-20

Waddle 1991, un instant inoubliable

Un jour, un but – Le 20 mars 1991, l’OM élimine l’AC Milan en quart de finale de la Coupe des clubs champions grâce à un but mémorable de Chris Waddle. 


Richard Coudrais
2020-12-11

Touré 1985, décembre rouge

Un jour, un but – Le 11 décembre 1985 à Nantes, José Touré s’élève au-dessus d’un rideau de fer pour tromper le meilleur gardien du monde. 


Richard Coudrais
2020-11-30

Bouba Diop 2002, coup de tonnerre à Séoul

Un jour, un but – Le 31 mai 2002, le Sénégalais Papa Bouba Diop fait tomber la foudre et l'équipe de France en marquant le premier but de la Coupe du monde 2002 face aux champions du monde. 


>> tous les épisodes de la série "Un jour, un but"

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h30 - Lucho Gonzealaise : C'est vrai, moi de même. Mais ce n'était qu'un des tous derniers maillons de la chaîne d'un... >>


Manette football club

aujourd'hui à 01h45 - magnus : En regardant 2 minutes, dans les 3 Souls la stat en anglais c'est "Attunement", traduite en VF par... >>


Tout en haut du Nou Camp

aujourd'hui à 01h12 - leo : suppdebastilleaujourd'hui à 00h18---Ça n'a rien de tiré par les cheveux, il y a des champions en... >>


Gerland à la détente

17/04/2021 à 23h53 - Lucho Gonzealaise : impoli goneaujourd'hui à 22h21Il est même assez impressionnant, son niveau en français, je... >>


Foot et politique

17/04/2021 à 23h24 - Tricky : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 20h35L’élément que je redoute le plus c’est le fait que... >>


Oh mon maillot

17/04/2021 à 23h20 - Run : Tu pourrais bosser pour eux, a justifier n'importe quoi... >>


Au tour du ballon ovale

17/04/2021 à 23h10 - Mevatlav Ekraspeck : Magique.. J'ouvre mon bec à 33-6 pour les rochelais, je loue leur solidité, et ça finit en 38-23... >>


Alpins perdus

17/04/2021 à 22h36 - Tonton Danijel : Déterrons ce fil pour faire un petit point:- Pas mal de points gâchés dernièrement à la... >>


Marinette et ses copines

17/04/2021 à 22h36 - CHR$ : Journée tronquée aujourd'hui puisque deux matchs de la 19e journée de D1 ont été remis à plus... >>


En rouge et noir !

17/04/2021 à 22h35 - Cris CoOL : Avec un coach comme Pep Genesio, je penche sans hésiter pour la seconde solution (et j'avoue que... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)