auteurs
Rémi Belot et Thibault Lécuyer

> article suivant

Revoir Guadalajara

> article précédent

L1 :: J16 :: la Gazette // 1

Ballon de Plomb, les candidats : Chalmé et Morientes

Ballon de Plomb, la campagne – La chute menace à tout instant les footballeurs, qu'ils soient montés très haut ou non.
Partager
bdp2010_big_1.jpg


Matthieu Chalmé (Bordeaux)

bdp2010_liste_chalme.jpgLe Mans, décembre 2008: un centre-tir involontaire de Matthieu Chalmé, à quarante mètres du but, finit dans la lucarne adverse. Nice, septembre 2010: un crochet téléphoné de Mouloungui brise les reins du défenseur girondin qui finit sur le derrière et voit le ballon partir dans sa propre lucarne. Entre ces deux séquences, à peine plus de dix-huit mois se sont écoulés: le temps qu’il a fallu à Mathieu Chalmé pour passer du statut de latéral droit titulaire d’une équipe championne de France à doublure de Ludovic Sané.

Clown triste du petit cirque girondin, il symbolise à lui seul la rapide déchéance de l’équipe bordelaise, enchaînant les bouffonneries techniques et physiques: cette course interminable du Nancéen Dia à qui il n’a même pas l’idée d’attraper le slip pour l’arrêter; cette main ridicule dans sa surface contre Montpellier, ou ce tacle kamikaze en quart de finale de Ligue des champions contre l’OL, qui élimine son club…

Oubliée la machine à centrer pour Chamakh, disparu l’infatigable écumeur de couloir droit: il ne reste aujourd’hui du footballeur d’hier que ses énervants gestes d’antijeu (tirages de maillot en douce, simulations…), ou ses brutalités récurrentes. De quoi nourrir sa légende plombesque, et revenir aux sources du trophée, qui avait couronné pour sa première édition un latéral droit besogneux à la carrière surdimensionnée.

Point fort
Il peut compter sur la haine irrationnelle suscitée depuis des temps immémoriaux par les rouquins.

Point faible
Vu qu'il a prolongé à Bordeaux jusqu'en 2014, les électeurs vont peut-être attendre de voir jusqu'où il peut descendre.

Le slogan de campagne
"Votez chanmé, votez Chalmé"



Fernando Morientes
(Marseille)

bdp2010_liste_morientes.jpgQue peut bien faire un des joueurs les plus classe de l'histoire du football dans la sélection du Ballon de Plomb? Si la carrière du Moro est admirable en tous points, son année 2010 a semblé toute entière consacrée à l'obtention d'un dernier trophée, histoire de permettre aux Espagnols de vraiment tout rafler cette année.

En matière de choix de carrière, Morientes s'est vu un peu trop beau en s'imaginant avoir quelque chose à apporter à une des grosses équipes de L1. Après s'être enterré une année à Valence, l'ancien Madrilène a eu beaucoup de mal à accepter d'être hors du coup.
Son niveau footballistique a désespéré les supporters, pourtant habitués à voir sous leurs couleurs d'anciennes stars traîner leurs articulations vieillies, de Ba à Lizarazu en passant par Alfonso. Quelques titularisations, un but, et une apparition déchirante à Bernabeu, où Deschamps l'espérait voir renaître de ses cendres.
Côté personnalité, on regrettera qu'il ait répété toute l'année qu'il avait l'intention d'aller au bout de ses deux ans de contrat "pour respecter la parole donnée" en s'accrochant à sa dernière année de salaire comme Mexès à un maillot adverse. Sa nomination exprime surtout une déception qu'un joueur de sa trempe ait si largement raté sa sortie...

Point fort
Ils sont soûlants, ces Espagnols.

Point faible
Il aurait tout aussi bien pu être champion du monde à la place de Fernando Torres.

Le slogan de campagne
"Jugez-moi pour ce que je suis, pas pour ce que j'ai été."
Partager

Le Ballon de Plomb


La rédaction
2015-01-19

Et le Ballon de Plomb est…

… annulé. Après onze ans d'existence chahutée, le diagnostic est tombé, fatal. Voici les raisons pour lesquelles nous préférons arrêter de décerner un trophée que nous ne reconnaissions plus vraiment. 


2014-01-13

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.


Zénon Zadkine
2014-01-03

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Marange

Un transfert désastreux, des déclarations plombesques: candidat inattendu, l'ex-Bordelais s'est mis dans la peau d'un favori.


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon de Plomb"

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 05h15 - liquido : Son 'opprobre sur la profession' rappelle les plus belles heures de l'omerta du peloton cycliste au... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 03h35 - Run : Bon ben voila, je suis en phase avec C11. Je n'aime pas tapper sur nos joueurs, jamais. (Je crois... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 01h32 - Delio Onnisoitquimalypense : Oeuf corse >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 01h01 - Flo Riant Sans Son : Pour revenir sur l'épisode de Vu du Banc, il me semble que les deux profils d'AC correspondent à... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h17 - cocobeloeil : On va tous vraiment mourir, sans parler du virus ?Car si c'est le cas, je vois plus trop... >>


Dans le haut du panier

03/08/2020 à 23h39 - Lucho Gonzealaise : Oui il y a aussi eu quelques blow out, avec aussi les Clippers qui ont atomisé les Pels, ou même... >>


L'empire d'essence

03/08/2020 à 23h13 - Run : Et pour Marquez, visiblement, ils ont du changer la plaque, pour "overstress" durant ces 10... >>


Etoiles et toiles

03/08/2020 à 23h10 - impoli gone : Si vous voulez voir ce dont Olivia de Havilland est capable comme actrice, Arte diffusait ce soir... >>


Le Ch'ti forum

03/08/2020 à 22h49 - Radek Bejbl : Très bon article d'ailleurs, même si Brunel est souvent présenté comme LA plume du journalisme... >>


Foot et politique

03/08/2020 à 21h25 - Pascal Amateur : Il pourra peut-être télétravailler désormais ? >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)