auteur
Julien Momont

 

Journaliste SFR Sport. Membre encarté des Dé-Managers


@JulienMomont


Du même auteur

> article précédent

Bayern-Atlético : Griezmann power

Ballon d'Eau Fraîche 15/16, les candidats : Steve Mandanda et Benjamin Nivet

Place à deux joueurs expérimentés, qui totalisent chacun plus de 300 matches de Ligue 1. Un concentré d'expérience et de lucidité sur eux-mêmes et sur leur milieu.

Partager

 

Steve Mandanda, l'exemplaire

S’il n’y en avait qu’un à sortir de cette saison marseillaise, ce serait bien lui. Lui qui a tout subi, impuissant, devant son but, ne pouvant qu’empêcher le navire à la dérive de sombrer. Malgré une équipe à la rue, des ambitions remisées au placard, un climat délétère en coulisse et au Vélodrome, Steve Mandanda a fait front. Et même dans cette galère, il arrive à trouver du positif. “Ça a été l’une de mes saisons les plus éprouvantes, mais ça a aussi été une saison enrichissante, car j’ai eu beaucoup de choses à gérer”, a-t-il confié au Phocéen récemment. Il aurait pourtant pu s’épargner le pire de cette saison en signant pour un chèque bien gras en Turquie, cet hiver. Il a préféré rester fidèle à l’OM, pour aller au bout de sa neuvième saison au club (en comptant son prêt du Havre en 2007/2008).

 

 

Capitaine exemplaire, complimenté par tous ses coéquipiers sans exception, Steve Mandanda a tout fait. Il a gardé les buts, assumé ses rares erreurs (comme sa boulette lors de la défaite à Braga: “Je tue le match sur cette erreur d’appréciation.”) mais aussi celles, bien plus fréquentes, des autres devant les médias. Et quand il a brillé, il a gardé sa modestie, comme après ses exploits à Lyon (1-1 en janvier): “Je suis content, oui. En même temps, c'est mon rôle, mon job. J'essaye de le faire au mieux. Ce soir, ça a souri, tant mieux!” Il a joué le rôle de grand frère, devant hausser le ton pour recadrer un Brice Dja Djédjé trop véhément envers un arbitre ou un Georges-Kévin Nkoudou peu impliqué dans une mise en place à l’entraînement. Un “véritable capitaine”, résume son ancien entraîneur, Michel.

 

Steve Mandanda a aussi accepté un état de fait qu’il trouve peut-être injuste, mais qu’il préfère raisonnablement ne pas contester: son statut de numéro deux en équipe de France, figé malgré ses performances. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas ambitieux. Mais cela veut dire qu’il place l’intérêt du groupe avant le sien. Qu’il est prêt à se mettre en retrait pour le bien du maillot bleu. De la même manière qu’il a honoré mieux que quiconque celui de l’Olympique de Marseille cette saison.

 

Point fort

L’eau fraîche, il l’attrape au vol.

 

Point faible

À Marseille, l’eau fraîche risquerait de finir dans un pastis.

 

Slogan

Mandanda, c’est mon dada.

 

 

Benjamin Nivet, le doyen troyen

"J’aurais aimé évoluer à Barcelone mais avec le train de vie que j’ai à Troyes actuellement. Ma petite vie tranquille me plaît." Ainsi est Benjamin Nivet, esthète et amoureux du jeu pour le jeu, et non pour la lumière et la célébrité qu'il entraîne dans son sillage. "Je ne regarde aucun joueur comme une star, confiait-il à Eurosport il y a un an. Ce sont des joueurs de football, comme moi, avec une plus grande qualité pour certains. Mon tempérament, mon caractère ont fait ma carrière. Je ne suis pas le seul dans ce cas-là, à aimer la tranquillité. Je suis content de la manière dont j’ai mené ma carrière et ma vie." Son premier moteur? "Le plaisir, répond-il dans Le Monde. Ça prend le dessus sur tout le reste.?" Il lui a été difficile d'en trouver dans cette saison galère de Ligue 1.

 

 

À 39 ans, Nivet est le doyen de l'élite.  "L’équipe des vétérans de Troyes veut me recruter", rigole-t-il. Déjà à Caen, ses coéquipiers le surnommaient “papy”. Avec 612 matches pros au compteur (311 en Ligue 1, 258 en Ligue 2 et 43 en coupes nationales) pour quatre clubs à peine en vingt ans de carrière, c'est peu dire qu'il a pour lui l'expérience, la sagesse et le recul sur sa profession. "Je sais faire attention. C’est un milieu où il faut se méfier et penser très vite à l’après carrière. J’investis dans l’immobilier, j’épargne."

 

Il conseille aussi ses jeunes coéquipiers, avides de connaître le secret de sa longévité (peut-être la "bonne bière" qu'il disait boire après les matches en 2012?), lui qui a un physique pourtant très ordinaire. Cela a d'ailleurs pu être un frein dans sa carrière. "Je ne suis pas puissant, pas physique donc du coup il faut trouver l’entraîneur dont le système peut s’adapter à toi. C’est peut-être pour ça que je n’ai pas pu jouer dans un plus grand club."

 

À Troyes, cet entraîneur, c'était Jean-Marc Furlan, son mentor pendant plus de six ans, avec qui il partage les mêmes convictions sur le beau jeu. "Pour moi le 'Football Vrai' c’est le beau jeu, détaillait-il il y a trois ans. Le plaisir de jouer ensemble, jouer pour son partenaire, se faire plaisir ensemble. Un peu comme on le voit à Barcelone. Je préfère une équipe comme le Barça qui est une équipe collective plutôt qu’une équipe remplie d’individualités."

 

Dans cette saison record à l'envers de l'ESTAC, Nivet n'a cessé d'en appeler à la solidarité, à l'honneur. Il n'a cessé, aussi, de souligner la responsabilité des joueurs, eux qui ont vécu deux changements d'entraîneur dans un club auparavant très stable. Cette saison sans aurait pu décourager le quasi quarantenaire (il le deviendra en janvier prochain) et le pousser à raccrocher les crampons. Au contraire, c'est un motif pour continuer un an de plus. Pour ne pas tirer sa révérence là-dessus.

 

Point fort

C'est peut-être sa dernière chance de recevoir le Ballon d'Eau Fraîche.

 

Point faible

On ne connaît pas le modèle de sa voiture.

 

Slogan

Nivet ou j'y vais pas!

 

Partager

> déconnerie

France liste

Le Ballon d'Eau fraîche


La rédaction
2017-07-31

Sirieix roi

Ballon d'Eau Fraîche 2016/17 – les résultats. C'est à sa troisième tentative que Pantxi Sirieix est enfin sacré, tout au bout de sa carrière. Une victoire aussi logique que méritée, à laquelle seul Cheick Diabaté aura résisté.


La rédaction
2017-07-19

Ballon d'Eau fraîche 2016/17 : le vote

Toutes les présentations des candidats ayant été publiées (lecture obligatoire), c'est le moment de voter pour la lauréat de la saison. Le bureau de vote est ouvert jusqu'au 30 juillet.


J. L. et syle
2017-07-18

Ballon d'Eau fraîche 2016/17, les candidats : Pantxi Sirieix et Florian Thauvin

Deux revenants pour clore les portraits des candidats… Sirieix qui revient pour la troisième fois, et Thauvin qui revient d'aussi loin que son "triomphe" au dernier Ballon de Plomb de l'histoire. 


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon d'Eau fraîche"

Le forum

Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 12h38 - Tonton Danijel : Ben en même temps, si on veut éviter que les Tongiens finissent à deux joueurs... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 12h37 - Tricky : Luis Carollaujourd'hui à 11h17Ce n'est pas la moindre des ironies de l'histoire que de constater... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 12h24 - Marius T : syle21/09/2019 à 21h34Je ne vais pas débattre pour te convaincre, c’est du football fiction que... >>


Sport et santé

aujourd'hui à 12h09 - Label Deschamps : Pas spécialiste de la nutrition mais à mon sens attaquer un régime une semaine avant ne changera... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h52 - Sidney le grand Govou : En cas de victoire, le classement va être magnifique. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h50 - Mevatlav Ekraspeck : @supp:Déjà fait. Mais elle m’a en fait demandé confirmation des infos glanées sur le web.... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 11h33 - Seven Giggs of Rhye : Coty Week 3Dolphins@Cowboys 10-38Bengals@Bills 14-24Lions@Eagles 17-23Jets@Patriots... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 11h11 - Joswiak bat le SCO : Est-il possible de ne pas totalement enterrer Niakate après un match raté qui suit 3 matchs... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h54 - Yul rit cramé : On se retrouve pas mal sur notre lecture du match.Je ne l'ai pas évoqué dans mon message... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 08h07 - BoblaFlamb : Je veux bien, mais tu voudrais des exemples sur quels sujets en particulier ? >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)