auteur
Satta Massagana

Du même auteur

> article précédent

La Gazette du Mondial, numéro 6

Avant-match : Suède Angleterre

A l'heure de la messe et pour les foules du dimanche matin, voici une présentation du sommet du groupe F.
Partager
De la Suède et des larmes ?
A part un surprenant parcours américain en 1994 et une finale à domicile en 1958, que savons-nous de la Suède sur la planète football ? Pas grand-chose. Les Britanniques amateurs de football ne s’y intéressaient guère plus, jusqu’à ce qu’ils découvrent que ce petit pays était non seulement capable de fournir leurs championnats en attaquants à capillarité variable et au sens du but certain, mais qu’il pouvait également donner un sélectionneur presque consensuel à la sélection anglaise. Pire, les Scandinaves s’entêtent à ne plus perdre contre l’Angleterre. Trois défaites (Euro 1992 et qualification pour l’Euro 2000 notamment), cinq nuls… et pas une victoire de la rose depuis 1968.

Finalement, à y regarder de plus près, si la Suède fait moins peur que l’autre bête noire du football anglais, la grande Argentine, et le Nigeria, elle pourrait néanmoins sérieusement contrarier les espérances d’Albion. Invaincue dans les matchs de qualification, les Suédois ont déjà eu l’expérience d’un "groupe de la mort" en compagnie d’un Européen ambitieux, d’un Sud-Américain légendaire et d’un Africain prometteur. C’était il n’y a pas si longtemps, en 1994. Deux nuls contre la Russie et le Brésil, ajoutés à une victoire sur le Cameroun, suffirent à propulser les jaunes et bleus dans le deuxième tableau jusqu’en demi-finale. Patrick Andersson et Henrik Larsson doivent s’en souvenir encore aujourd’hui, même si le second n’avait pas beaucoup joué à l’époque.

Henrik Larsson, justement. La terreur des surfaces écossaises et ses 157 buts pour le Celtic est peut-être sous-estimée au sud du mur d’Hadrien, mais ses 21 buts en 66 rencontres internationales devraient faire réfléchir une défense qui n’a pas de secret pour lui. Face à lui, les imprécisions peuvent s’avérer fatales. Les dreadlocks ne sont plus là pour attirer l’attention, il ne lui reste donc plus qu’à marquer des buts à foison pour se faire remarquer et faire admirer sa manière facétieuse de célébrer sa joie.

Et si tout ça ne suffit pas pour inquiéter un Anglais, on peut ajouter à cela un Ljungberg expert en enrhumage de défense anglaise, les "Néerlandais" Allbaeck et Ibrahimovic prêts à la relève, et des joueurs de devoir qui connaissent généralement bien le football britannique, même s’ils n’y font pas d’éclat. N’oublions pas qu’une grande équipe s’est récemment faite battre par une sélection composée essentiellement de seconds couteaux de son propre championnat. Qui sait, le milieu de terrain de Southampton, Anders Svensson, éclipsera peut-être le revenant Beckham.


Les équipes probables :
Angleterre: Seaman (1) - Mills (2), Campbell (6), Ferdinand (5), Cole (3) - Beckham (7, cap), Hargreaves (18), Scholes (8), Heskey (11) - Owen (10), Vassell (20).
Suède: Hedman (1) - Mjallby (4), P. Andersson (3, cap), Lucic (16), Mellberg (2) - Ma. Svensson (17), A. Svensson (8), Linderoth (6), Ljungberg (9) - Allback (10), Larsson (11).

Les confrontations récentes
1979 Suède 0-0 Angleterre Amical
1986 Suède 1-0 Angleterre Amical
1988 Angleterre 0-0 Suède Qualifications Mondial 1990
1989 Suède 0-0 Angleterre Qualifications Mondial 1990
1992 Suède 2-1 Angleterre Euro 1992
1995 Angleterre 3-3 Suède Amical
1998 Suède 2-1 Angleterre Qualifications Euro 2000
1999 Angleterre 0-0 Suède Qualifications Euro 2000
2001 Angleterre 1-1 Suède Amical<

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 2002


2010-06-11

10 raisons de ne pas gagner la Coupe du monde

Soyons lucides: il va falloir se préparer à cette éventualité. Alors autant voir déjà le bon côté de la chose.


Etienne Melvec
2002-10-21

Une inquiétante Coupe du monde

Le volet technique et tactique du rapport de la FIFA produit beaucoup de banalités, dont émergent pourtant des indices très significatifs de l'évolution du jeu: sens des buts, tendances tactiques, évolutions des rôles.... Et à l'arrivée, difficile de nier que la qualité du jeu a été très décevante.


Julie Grémillon
2002-10-21

L'organisation était presque parfaite

La FIFA a publié son rapport sur le Mondial 2002, sécuritaire et parfaitement organisé, complète réussite pour les pays hôtes et les acteurs économiques. Le tableau presque idyllique d'un sport sans dopage, qui ravit les sponsors, mais dans lequel les journalistes sèchent les matches et les joueurs sont en pièces détachées…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 2002"

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 16h58 - dugamaniac : @EdjiN'Gotty n'est pas devenu la plus grande légende du PSG, ni même de sa génération, pourtant... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 16h45 - Jeanroucas : On peut donc dire que la nouvelle formule a fait un carton. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h32 - Nos meilleures Sané : non pas d'erreur de 0, juste une dynastie de maires qui se suivent (le premier a fait 3 ou 4... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h17 - Nos meilleures Sané : pour le "super mercato", c'était (un peu) de la provoc' hein... en vrai, je pense qu'il est plutot... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 15h41 - tikko : Y aurait eu but de Marseille, puis caca nerveux pour réclamer l'utilisation de la VAR, puis... >>


Manette football club

aujourd'hui à 15h20 - Flo Riant Sans Son : Tes retours sur Greedfall sont une petites déception pour moi, je l'attendais un peu car j'étais... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 15h12 - Seven Giggs of Rhye : Je poste à nouveau les codes pour ceux qui veulent participer aux concours de prono C1 et C3 :- C1... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 14h43 - Run : 4 TD meme. Je sais pas si on se rend compte de ce que fait Mahomes sur un terrain de football. Il... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h43 - Kireg : Jérôme RottenLigue 1 : Monaco se décompose à nouveau (lequipe.fr) >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 14h35 - serge le disait : On y verra plus clair après Lyon et Rennes.Néanmoins on va pas bouder notre plaisir, ces 10... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)