auteur
Pierre Martini

Du même auteur

> déconnerie

Ronaldo Maccione

> article précédent

La Gazette, numéro 26

Aulas et nous, une histoire de goût

Au risque d'aggraver la regrettable starisation de Jean-Michel Aulas dans les Cahiers, Pierre Martini revient sur notre relation privilégiée avec le président lyonnais et profite des critiques postées à la suite de la Gazette 26 pour faire notre mise au point bimestrielle.

Partager

 

L'affaire des faux passeports, dont la gravité est désormais avérée, attise les passions. Mais la Gazette 26 sur l'incident Aulas/Courbis a aussi déclenché un débat très animé (merci à tous) avec quelques passes d'armes très intéressantes. Mais aussi avec les mêmes éternels reproches à notre égard. Venant de ceux qui, dès que l'on "attaque" un club, n'ont plus d'autre recours que de nous identifier comme "supporters" d'un de ses rivaux. Un conseil: nos archives sont disponibles, elles établissent que ni l'OM ni le PSG ne sont épargnés sur nos pages, c'est aussi une question d'actualité (et en ce moment, sur Paris ou Marseille, qu'est-il besoin de rajouter, il suffit de lire les dépêches pour être mort de rire). Faut-il qu'à chaque fois que nous parlons d'un club, nous ajoutions en post-scriptum quelques tirades contre les équipes non mentionnées?


Quant à ceux qui pensent que "l'objectivité" consiste à n'attaquer personne, ils devraient se poser des questions sur un paysage journalistique indigent dont nous sommes fiers de ne pas faire partie. Car c'est très objectivement que nous nous en prenons à Jean-Michel Aulas, avec une insistance certes excessive, mais qui ne correspond finalement qu'au rythme des sorties du président lyonnais ainsi qu'à nos propres principes. Car Aulas incarne objectivement tout ce que nous détestons dans le foot business, et bien qu'il ne soit pas le seul, il est le plus omniprésent sur tous les médias (télé, presse, fax etc.) et dans toutes les organisations (Ligue, UCPF, Club Europe…). Personne ne l'a forcé ainsi à occuper à la fois le devant de la scène et les coulisses du football français.
Enfin, le constat n'est pas nouveau, mais nous avons du mal à nous y faire. Attaquer un président, ce n'est pas attaquer un club. Les supporters ulcérés qui assimilent leur club à ses dirigeants, qui les défendent comme ils défendent leurs couleurs, se font bien bêtement piéger. Ils prennent pour eux les critiques adressées à leur club, ne peuvent argumenter autrement qu'en renvoyant à "l'autre" ses propres avanies, et manquent occasionnellement de sens de l'humour. Quant à l'OL, c'est vrai qu'il a un public de merde et un palmarès de nain, mais on l'aime bien quand même.

 

Et pour enfoncer le clou, ajoutons que dans le dossier des faux passeports, nous espérons que M. Aulas sera entendu afin qu'il s'explique sur les informations qu'il semblait détenir dès le mois de septembre sur la validité du passeport d'Alex, et qu'il a gardé pour son usage personnel. Ce qui, dans le contexte de cette affaire, constituerait une grave infraction au règlement de la Ligue.

 

PS : Merci aux lecteurs qui se sont fait nos avocats, bien mieux que nous-mêmes.

Partager

Les Cahiers du foot


lemon
2019-11-27

"C’est pas Charlie au pays des soviets ici"

Rebondissement dans la campagne pour la "saison 2" de la revue des Cahiers du football, avec la prise de position inattendue du président Emmanuel Macron. 


La rédaction
2019-11-20

La revue, numéro très spécial

On n'a pas idée de ce qu'est la revue des Cahiers avant de l'avoir eue dans les mains. Alors on vous a concocté un "numéro 1-2-3", 170 pages de synthèse à lire en ligne, avant de souscrire à la saison 2!

 


La rédaction
2019-10-22

La revue des Cahiers du foot : saison 2 !

On ne s'arrête pas là ! Les trois premiers épisodes de la revue des Cahiers veulent leur suite. Pour trois nouveaux numéros et en profiter au meilleur prix, pour obtenir les meilleurs goodies, soucrivez


>> tous les épisodes du thème "Les Cahiers du foot"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)