> article suivant

Shankly, une utopie socialiste

> article précédent

L'anonymat du talent double

> article précédent

L1 :: J1 :: la Gazette de poche

Août of Africa

Une équipe de France aussi expérimentale qu'inexpérimentée concède une défaite plaisante en Norvège, qu'on espère instructive pour son nouveau sélectionneur.
Partager
Plutôt que la défaite, on retiendra de la première sortie de Laurent Blanc qu'elle a offert un des matches aoûtiens les plus agréables des vingt dernières années... Le sélectionneur avait, il est vrai, réuni les conditions d'une motivation certaine pour les joueurs alignés: avec l'exclusion de fait les 23 du bus-de-sinistre-mémoire, il y avait "des places à prendre" et "des points à marquer". Pour le décompte, lire ici. Le bilan collectif de ce match expérimental, lui, est forcément plus aléatoire.

sch_100811_nor_fra.jpg

En seconde période
sch_100811_nor_fra2.jpg


L'académie du neuf

Il y a eu de l'allant, donc, un esprit d'initiative, de longues phases de possession, un nombre consistant d'occasions, une entente satisfaisante entre les attaquants, une expression technique globalement juste: autant de différences salutaires avec les précédentes apparitions de la sélection. Les bonnes intentions ont toutefois tendu à se diluer dans le désordre tactique qui a résulté des changements successifs, et l'équipe l'a payé sur le plan de la cohérence en seconde période et sur le tableau d'affichage.
Avant cela, le 4-4-2 avec milieu en losange avait présenté un visage séduisant et le leadership de Nasri pris tout son sens. Le soin accordé à la relance et à la conservation du ballon a permis aux Bleus de construire, quoiqu'en abusant de l'axe et en n'ayant pas toujours le bon placement face au but. Faute de constance et d'une meilleure maîtrise, cette option a cependant ménagé de nombreuses occasions aux Scandinaves.

nor_fra_equipe.jpg

Car des travers bien connus se sont présentés de nouveau à Oslo: absences défensives, pertes du fil du match (en fin de première mi-temps et de la 70e à la 76e minute, les Rouges donnent des coups de boutoir à une équipe de France désemparée), inefficacité offensive (que de tirs et de têtes droit sur le gardien!).
En défense, le casting a changé, mais pas le scénario des buts: un coup de pied arrêté, une erreur grossière. La charnière Mexès-Rami a ainsi ressemblé à toutes celles que Domenech avait été contraint par les blessures de tester, et il faut espérer que Blanc disposera de temps pour la roder. Ce désir de continuité a en tout cas transparu dans le fait que les quatre défenseurs sont les seuls joueurs à avoir disputé l'intégralité de la rencontre et à n'avoir pas été concernés par les changements tactiques.

Pour concrétiser ses ambitions (le beau jeu et les résultats), Laurent Blanc aura besoin des bons joueurs, en termes de mentalité, de complémentarité et de qualité individuelle. S'il ne craint pas de jouer avec un grand nombre de variables, alors cette singulière revue d'effectif lui aura certainement été utile.



Les observations en vrac

• M6 a relancé Opération séduction ou il s'agissait bien d'un avant-match un peu rallongé sur TF1?
• Rémy / Rami, Ménez / Mexès, Cissokho / Sissoko, Diarra / Diarra, et Bixente Lizarazu trouve le moyen de confondre Rémy et Briand.
• D'après Christian Jeanpierre, "Ménez était le seul de la génération 87 à ne compter aucune sélection". Une génération tellement balèze qu'elle a gagné l'Euro en jouant ses matches à quatre contre onze.
"Ce qui est sûr, c’est que le sport de haut niveau est une meute de loups où l’animal blessé se fait bouffer. Il faut marquer son territoire, comme je l’ai fait au Bayern Munich" (Sud-Ouest). Bixente, tu étais blessé pendant ton passage à Marseille?
• L'immense avantage de la retraite de Larqué, c'est que tant que Laurent Blanc sera sélectionneur, il y aura un consultant bienveillant avec les Bleus sur TF1. 
• Finalement, Laurent Blanc sélectionneur, ça fait un peu le même effet à l'équipe de France que le crash de 58 pour Manchester United.
• Et ça aura fait autant de bien à l'humanité que celui de Richie Valens en 59.
• Christian, on ne dit pas "un double pétard", on dit un deux-feuilles.
• Qui était chargé de communiquer le plan "pour une équipe de France sympa, ouverte et souriante" à Jérémy Ménez?
• L'équipe de France a joué avec deux milieux défensifs. Mais que fait la police?



Le match de TF1

La récitation d'excuses préventives égrenées avant le coup d'envoi s'est transformée en litanie au fil du match. Pas de quoi entamer l'effet magique Laurent Blanc, ni le tableau idyllique d'un entraîneur qui répond aux questions et de joueurs qui signent des autographes sans casques sur les oreilles. L'équipe de France de la Coupe du monde étant devenu une sorte de référence ultime, le sujet diffusé par TF1 avant la rencontre n'a pas dérogé à la règle. Après avoir dû subir des comparaisons avec les coureurs du tour de France, l'équipe de France d'athlétisme, l'équipe de  France de natation, les Bleus subissent l'ultime outrage: une comparaison avec France 98 en goguette à Nantes. "Quand même vachement plus sympa". Et Dieu sait que la pression est énorme pendant un match de charité.

nor_fra_lizarazu_jeanpierre.jpg

Le leitmotiv admirativo-exclamatif de Christian Jeanpierre aura été le "Du haut de ses x ans" qui a salué la moitié de la jeunesse bleue hier soir, Bixente Lizarazu rendant hommage à son prédécesseur Jean-Michel Larqué en confessant son coup de cœur pour Mvila. Et pour faire bonne mesure, il qualifie Mexès et Nasri de "bannis de Raymond Domenech", le terme apparaissant quelque peu outrancier s'agissant de joueurs sélectionnés à de nombreuses reprises par ce dernier, et qui ont peut-être une part de responsabilité dans leur mise à l'écart.


Le sélectionneur à action rapide
10e minute. Bixente Lizarazu (admiratif) : "On sent déjà qu'il y a une volonté de construire, de s'appliquer dans la passe... Le discours de Laurent Blanc évidemment, sa philosophie de jeu".

L'information à haute valeur ajoutée (1)
Frédéric Calenge : "Il pleut tellement que Laurent Blanc vient de demander un kleenex pour essuyer ses lunettes".

L'information à haute valeur ajoutée (1)
Frédéric Calenge : "Tout le banc français a bondi comme un seul homme sur ce but".

L'information venue de nulle part et qui y est retournée
Christian Jeanpierre : "Il est originaire de la république du Congo Mvila" (gros blanc).



Vu du forum

=>> Newuser - 21:00
Attends c'est la nouvelle équipe de France avec le nouveau sélectionneur, le nouvel adjoint et le nouveau préparateur physique. Et puis y a la nouvelle ambiance avec les nouveaux journalistes qui ont des nouvelles questions sur la nouvelle composition et les nouvelles consignes. Et puis y a les nouveaux retours des nouveaux joueurs qui ont déjà joué. Je sais pas comment ça va tourner mais là ça me gonfle la communication de TF1

=>> Paul d'Gascogne - 21:07
En tout cas, je ne sais pas lequel des deux Lizarazu m'irrite le plus: celui qui tape à l'aveugle sur Domenech ou celui qui s'extasie dès que Blanc se brosse les dents, se recoiffe ou dit qu'il faut être à l'heure.

=>> La Metz Est Dite - 21:16
David Astorga était aussi dans le bus?
=>> Full Metal Caennais - 21:18
Oui parce que là on ne connaît toujours pas l'état du terrain c'est quand même vachement embêtant.

=>> C'est_à_ras! - 22:24
L'arrêt de Ruffier, doublé de ses sourcils de Chewbacca lui donnent soudainement un faux air de Jérome Alonzo...

=>> ESD.3 - 22:44
Cette nouvelle défense a déjà le niveau "équipe de France": un but sur coup de pied arrêté, un sur un contre que n'auraient pas renié Gallas et Abidal...



Le titre auquel vous avez échappé

Winning Hogli
Partager

> sur le même thème

Norvège-France : les gars

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


Richard Coudrais
2020-11-11

Les tuniques bleues

BibliothèqueUn maillot, une légende nous plonge dans l’histoire du maillot de l’équipe de France, ou plutôt de ses nombreux maillots… 


Jérôme Latta
2020-10-05

1905-2020 : des Bleus à domicile(s)

Une Balle dans le pied – En 115 ans, l'équipe de France a visité une quarantaine de stades sur le territoire national. Surtout dans l'agglomération parisienne, et devant des affluences qui ont beaucoup varié. 


MinusGermain
2020-09-10

Zones blanches pour les Bleus

Infographies – Huit départements n'ont jamais fourni d'internationaux à l'équipe de France. Explorons ces déserts footballistiques et recensons leurs représentants chez les pros. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 18h58 - Kireg : Label Deschampsaujourd'hui à 18h55Koller a raison, l'important n'est pas de connaitre toutes les... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h54 - Gazier : Pour un jeune formé au club, participer à ce genre de match, c'est quand même sympa.Faudra pas... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 18h54 - cocobeloeil : Oui enfin, j'en sais rien. Peut-être.Je parlais des cadres dirigeants importants qui prenaient des... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 18h48 - suppdebastille : Je vous conseille ce soir sur LCP le documentaire "les derniers tirailleurs" (sénégalais).Je... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 18h46 - Classico : lemonaujourd'hui à 14h40Sinon faut que je te réponde sur ta remarque d'hier sur le Comité Adama... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 18h33 - Flo Riant Sans Son : Ayons une petite pensée pour Thauvin qui en 6 mois voit Bouna partir au Bayern et Aké à la... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 18h33 - leo : Non, c'est bien 60% de réduction des hospitalisations chez les vaccinés par rapport aux... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 18h27 - cocobeloeil : Houla, je voudrais pas doucher ton magnifique optimisme, mais je rappelle que le désormais nouvel... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h11 - Como Se Llacer : Match plaisant et bien mené en effet, y compris pour MBappe que je suis normalement le premier a... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 18h04 - Lucho Gonzealaise : A mon avis, si on commençait à rendre publiques les bandes sonores des arbitres, ce ne serait pas... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)