auteur
Christophe Kuchly

 

Parlait tactique sous l'identité de L'apprenti Footballologue chez horsjeu.net, et a créé le site L'instant X avant de rejoindre les Dé-Managers. Traîne sur le forum sous le nom de Radek Bejbl et écrit dans La Voix du Nord et La Voix des Sports.


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #120

> article suivant

Parodie de football

> article précédent

France-Allemagne : teutonisés

Antoine Griezmann, l’avènement du patron

Euro : les Cahiers sur lemonde.fr  Au fil de la compétition, Didier Deschamps a confié les clés de l’équipe de France à l’attaquant de l’Atlético. Et ce sera encore le cas ce soir face au Portugal de Ronaldo.

Partager

 

Un taxi, un aller-retour Le Havre-Paris, une boîte de nuit et, surtout, une élimination trois jours plus tard lors d’un match de barrage décisif. Octobre 2012, la France se remet tant bien que mal d’un Euro qui laisse une sale gueule de bois, entre une élimination en quarts de finale et la convocation de quatre joueurs par la commission de discipline de la Fédération pour des écarts de comportement.

 

L’image de l’équipe nationale et des footballeurs en général, toujours écornée par le Mondial deux ans avant, doit être immaculée. La posture prend cependant un nouveau coup: cette fois, ce sont les Espoirs qui sont sur le banc des accusés. La virée nocturne de cinq joueurs, pourtant bien loin des dix pintes avalées par Ray Parlour avant le match du titre contre Manchester en 2002 ou des improbables soirées de Ronaldinho et tant d’autres, passe très mal après la défaite 5-3 contre la Norvège. Parmi les fugueurs: Antoine Griezmann. Un garçon sans antécédents, mais puisqu’il faut désormais être exemplaire…

 

L’histoire devrait relever de l’anecdote, mais une fois médiatisée, ses conséquences sont grandes : suspendu plus d’un an de toute sélection nationale, l’attaquant prend de l’ampleur en club et son talent devient dur à ignorer. Il marque le but qui envoie son club, la Real Sociedad, en barrages de la Ligue des champions puis l’aide à se qualifier contre Lyon d’une superbe volée acrobatique, terminant l’année civile 2013 avec plus de ballons mis dans les filets que n’importe quel autre Tricolore (18 dont 11 sur les 15 matchs de la saison 2013-2014). (...)

 

 

 

 

Lire l'article :

Partager
>> aucune réaction

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


2017-10-11

Biélo submarine

L'équipe de France conclut son parcours éliminatoire par une victoire sans panache sur la Biélorussie. Elle a huit mois pour s'inventer enfin. L'édito • La nalyse • Les gars • Vu du forum 


2017-10-08

France-Bulgarie : trois minutes, douche comprise

Hormis l'essentiel, l'équipe de France n'a rien assuré à Sofia. Les circonstances n'ont pas aidé, mais ces trois points n'amoindrissent pas la frustration.


2017-09-04

Les grands douchés du Luxembourg

Les Bleus sont restés plantés dans le jardin du Luxembourg, mettant en doute une qualification qui paraissait acquise après les Pays-Bas. L'édito • Les observations • Les gars • Vu du forum 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Sur le fil

Que vaut réellement l’OL de Génésio? - https://t.co/yhFxTQf90w

Notre supporter rennais, @Kireg_Norpe, poursuit sa thérapie. Et balance son Erminig. "Parodie de football" -… https://t.co/HQ4vEgGSoV

Eh bien c’est une très belle Revue de stress, dites donc - https://t.co/Q3dkZXsJmG https://t.co/mi9tQg1BoP

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

No country for old Maine

"Sans Rivière à Angers." (lequipe.fr)

Kanté pas dans le disert

"Kanté a laissé un vide." (lequipe.fr)

La lettre du QI moqué

"La lettre émouvante de Cristiano Ronaldo à propos de son enfance." (lequipe.fr)

Kylian aime bipper

"PSG : C’est quoi la montre de Kylian Mbappé ?" (sportune.fr)

Joueur dudit manche

"Une star du porno sponsorise un club de district." (footamateur.fr)