auteur
Christophe Kuchly

 

Parlait tactique sous l'identité de L'apprenti Footballologue chez horsjeu.net, et a créé le site L'instant X avant de rejoindre les Dé-Managers. Traîne sur le forum sous le nom de Radek Bejbl et écrit dans La Voix du Nord et La Voix des Sports.


Du même auteur

> article précédent

France-Allemagne : teutonisés

Antoine Griezmann, l’avènement du patron

Euro : les Cahiers sur lemonde.fr  Au fil de la compétition, Didier Deschamps a confié les clés de l’équipe de France à l’attaquant de l’Atlético. Et ce sera encore le cas ce soir face au Portugal de Ronaldo.

Partager

 

Un taxi, un aller-retour Le Havre-Paris, une boîte de nuit et, surtout, une élimination trois jours plus tard lors d’un match de barrage décisif. Octobre 2012, la France se remet tant bien que mal d’un Euro qui laisse une sale gueule de bois, entre une élimination en quarts de finale et la convocation de quatre joueurs par la commission de discipline de la Fédération pour des écarts de comportement.

 

L’image de l’équipe nationale et des footballeurs en général, toujours écornée par le Mondial deux ans avant, doit être immaculée. La posture prend cependant un nouveau coup: cette fois, ce sont les Espoirs qui sont sur le banc des accusés. La virée nocturne de cinq joueurs, pourtant bien loin des dix pintes avalées par Ray Parlour avant le match du titre contre Manchester en 2002 ou des improbables soirées de Ronaldinho et tant d’autres, passe très mal après la défaite 5-3 contre la Norvège. Parmi les fugueurs: Antoine Griezmann. Un garçon sans antécédents, mais puisqu’il faut désormais être exemplaire…

 

L’histoire devrait relever de l’anecdote, mais une fois médiatisée, ses conséquences sont grandes : suspendu plus d’un an de toute sélection nationale, l’attaquant prend de l’ampleur en club et son talent devient dur à ignorer. Il marque le but qui envoie son club, la Real Sociedad, en barrages de la Ligue des champions puis l’aide à se qualifier contre Lyon d’une superbe volée acrobatique, terminant l’année civile 2013 avec plus de ballons mis dans les filets que n’importe quel autre Tricolore (18 dont 11 sur les 15 matchs de la saison 2013-2014). (...)

 

 

 

 

Lire l'article :

Partager
>> aucune réaction

> du même auteur

Qui est l'entraîneur idéal ?

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


2017-11-15

Un bon coup de Rhin

[Allemagne-France : 2-2] Un beau match, quatre buts superbes et encore des promesses, toujours des promesses. On finirait par y croire. Édito • La liste s'allonge • Les gars • Vu du forum.


2017-11-11

Gallesvanisés

L'équipe de France a retrouvé des couleurs en battant agréablement le Pays de Galles grâce à ses buteurs préférés, mais sans entamer de révolution. Édito • La petite stat • Les gars • Vu du forum


Jérôme Latta
2017-11-10

Deschamps contre lui-même

Une Balle dans le pied – L’équipe de France aborde le cycle de sa préparation à la phase finale avec un énorme potentiel, mais peu de certitudes. Quel procès faut-il faire de son sélectionneur?


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Sur le fil

RT @tleplat: Cet inquiétant "entraîneur étranger" https://t.co/Vfk5rKaBrV via @Eurosport_FR

Publication de la thèse "Analyse statistique de tous les types d’objets utilisables par des enfants pour jouer au f… https://t.co/6y09urhryr

RT @RemiBelot: Apparemment l'écharpe de foot serait devenue un accessoire de mode (en attendant le bonnet). https://t.co/aq7ALudv8g

Les Cahiers sur Twitter