auteur
La rédaction

Du même auteur

> déconnerie

Le Spectacle

> article précédent

Copa America 2015 : Le Groupe B

Albanie-France : Ça Kaçe le moral

Matchbox – Peu inspirée offensivement et surprise par la qualité technique de l'Albanie, l'équipe de France a perdu trois de ses quatre derniers matches. La nalyse • Le match de TF1 • Les observations • Vu du forum • Les titres

Partager

 

Ah, les fameuses soirées albanaises de juin, leur cagnard – trente-cinq degrés au compteur –, leur réalisation qui confond Philippe Tournon, chef de presse de l'équipe de France, avec le sélectionneur Didier Deschamps juste après la Marseillaise, le doux accueil d'un tacle de Lorik Cana... et une défaite pour partir en vacances des doutes plein la tête. On se croirait presque revenu deux ans en arrière, lorsque les Bleus avaient coulé lors de la tournée en Amérique du Sud. Si certains (Rami, Gourcuff...) avaient alors perdu leur place, ce ne sera certainement pas le cas cette fois, mais on ne peut pas dire que les joueurs attendus, Griezmann ou Giroud notamment, aient marqué des points.

 

 

 

 

On évitera tout alarmisme en se rappelant de l'enjeu bâtard d'un match aussi tardif, mais on se préoccupera quand même des incertitudes persistantes dans pas mal de secteurs, de la charnière centrale jusqu'à l'animation offensive en passant par la composition du milieu de terrain. Et ce alors qu'il ne reste que quatre rassemblements avant l'annonce de la liste pour l'Euro 2016.

 

 

La nalyse

 

Julien Momont – "L'accumulation d'éléments axiaux s'est retournée contre les Bleus, trop souvent enlisés au cœur du bloc défensif adverse. (…) En face, les Albanais ont opposé une discipline et une détermination défensives remarquables, ainsi qu'un talent technique certain pour exploiter efficacement leurs ballons de contre." Pas besoin de se fouler, il suffit de ressortir l'analyse du match aller: le même constat s'applique. En 4-4-2 en losange à Rennes comme en 4-2-3-1 à Elbasan, la même lacune dans l'utilisation de la largeur face à la densité défensive albanaise, avec trois milieux et deux ailiers très travailleurs. Déjà, à l'aller, Christophe Jallet avait été le latéral bleu le plus en vue, et ses montées tranchantes n'ont pas toujours été bien exploitées, la faute entre autres à un manque de jeu en première intention, de Dimitri Payet notamment.

 

Samedi soir, l'équipe de France a attaqué à 40% dans l'axe (contre 30% à droite et à gauche), là-même où l'Albanie, disposée dans la même organisation en 4-5-1, espérait pouvoir l'y embourber. En possession, le duo Gonalons-Kondogbia a certes démontré une complémentarité intéressante, le second jouant dans le même registre qu'à Monaco, où il peut faire parler sa puissance et sa technique vers l'avant. Mais le rythme a manqué, comme le jeu au large donc, tout comme les mouvements. Alexandre Lacazette et Antoine Griezmann ont évolué plutôt recentrés, mais cela n'a pas amélioré leur relation avec un Olivier Giroud noyé dans la masse albanaise: le Lyonnais a trouvé une fois le Gunner avant sa sortie à la pause, le Madrilène deux fois.

 

 

 

 

 

Sans le ballon, comme à l'aller, les Bleus ont été incapables de couper les attaques rapides albanaises. La faute à des adversaires habiles pour trouver la première passe juste vers l'avant, avec des ailiers prompts à vite se projeter vers l'avant, mais aussi à un déficit de repli et d'organisation bleus. Milieu comme défense se sont parfois bien vite retrouvés écartelés, et l'on notera que Raphaël Varane n'a, une nouvelle fois, pas vraiment convaincu dans son rôle de patron de la charnière. Sur les côtés, Jallet et Evra ont quant à eux souffert en un contre un.

 

Face à la détermination et l'intensité albanaises, Didier Deschamps a tenté plusieurs ajustements tactiques. Mais ni le passage au 4-3-3 au retour des vestiaires, ni le retour au 4-2-3-1 avec la prometteuse paire Pogba-Kondogbia de la défense n'auront inversé la tendance, malgré un léger mieux dans les vingt dernières minutes grâce aux entrées de Valbuena (auteur du premier tir tricolore en seconde période à la... 68e minute) et Ntep.

 

On mettra l'absence de révolte sur le compte des vacances imminentes, mais il est à craindre que ce soit plus le manque d'aboyeur qui soit en cause. Plus vraiment maîtresse de ses matches, bousculée par n'importe quel adversaire, l'équipe de France semble aujourd'hui avoir reculé dans l'application de son projet de jeu. Reste à espérer que les vacances remettront les têtes à l'endroit, que le mercato résoudra les situations individuelles compliquées – de Cabaye principalement – et que la rentrée, en septembre, sera bien plus prometteuse.

 

 

 

Le match de TF1

 

"On est de tout cœur avec Guy Roux!" Christian Jeanpierre taquin à ses dépens.

 

"Lorik Cana (plutôt que Hugo Lloris) du gauche..." CJP, encore, réussit à confondre le défenseur central albanais avec le gardien français.

 

"Il y a trop de passes ratées..." Lorsque Bixente Lizarazu prononce cette phrase, l'équipe de France a réussi 91% de ses passes.

 

"Ils étaient 40. Une quarantaine soyons précis." La précision selon Frédéric Calenge.

 

 

 

Les observations

 

Le frère de Valdet Rama, c’est Casto, Télé ou Banana?

 

Le contexte est évidemment différent mais voir l’Argentine jouer en Copa América quelques heures après donnait mal à la tête.

 

La deuxième période aura donc réussi l'exploit d'être plus ennuyeuse qu'un monologue de Charles Berling.

 

Avec des coups francs comme ça, il va finir à Man U, Kaçe.

 

À sa grande époque, Lorik Cana aurait réussi à arracher les parties de Pogba sur son tacle. Là, il a juste touché le ballon.

 

 

 

Vu du forum

 

=>> le Bleu – 18h07
Pour l'instant je comprends pas trop ce qu'on cherche à faire.

 

=>> Full Metal Caennais – 18h18
Éviter d'en prendre 4? 

 

=>> CHR$ – 18h32
Par contre, pas convaincu du choix de faire sortir Amandine Henry pour mettre Maxime Gonalons.

 

=>> hermines de rien – 18h51
Bon, la seule solution c'est que Giroud nous rejoue le clash des Lopez avec Cana: deux rouges, ils perdent leur leader et Lacazette passe dans l'axe...

 

=>> vertigo – 18h56
Si les Portugais en mettent un deuxième à Erevan on perd la tête du groupe I. L'heure est grave.

 

=>> Coach Potato – 19h02
J'en m'en vais voir les filles. En tout bien tout honneur. Cette rencontre albanaise aura été un bel hommage au créateur des playmobils.

 

=>> Tricky – 22h41
L'autre truc avec les Belges, c'est qu'ils ont une sacrée profondeur de banc. Bon, ils vont finir comme les Portugais il y a dix ans, mais ça fait une jolie équipe.

 

=>> vertigo – 20h39
Cela dit si on doit être mauvais un mois de juin sur deux, autant que ce soit les années impaires.

 

=>> suppdebastille – 22h16
À la décharge des joueurs, pendant qu'on les envoie jouer en Albanie, Benzema s'éclate avec Rihanna. On peut comprendre qu'ils traînent un peu les pieds pour jouer ce match.

 

 

 

Les titres auxquels vous avez échappé

 

Kaçe-briques
Tristes en Albanie
La France aux Albanais absents
Le fabuleux destin d'Albanie, poule I
Tirana Plaza
Basha alors
Enjani l’ongle haut
Le poinçonneur de Lila
Albananés
Attention Patrice, y a Kaçe !

 

Partager

> sur le même thème

Marouane More Time

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


Jérôme Latta
2019-05-22

Les absents donnent toujours tort (au sélectionneur)

Une Balle dans le pied – Si une liste des 23 suscitera toujours d’inévitables controverses, peut-être faut-il arrêter de croire que l’équipe de France est une méritocratie.

 


Philippe Rodier
2019-03-25

Antoine Griezmann, le triomphe de l’intelligence

C’est une vielle tradition française: pour remporter une grande compétition internationale, il faut d’abord un homme providentiel. En 2016, il s’agissait d’Antoine Griezmann, alors nouvelle coqueluche du public français. Qu’en est-il aujourd’hui?


2018-11-21

Sans peine mais pas sans péno

 L'équipe de France a dominé l'Uruguay dans un match agréable où elle s'est retrouvée, un peu tard. • l'édito • la nalyse • les gars


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

Aimons la Science

aujourd'hui à 17h46 - leo : Certes mais du chemin a été parcouru depuis Descartes et la splendide exactitude des... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 17h41 - SocRaïtes : Joker: sans restrictionSi vous aimez les performances d'acteur, les images léchées, les scènes... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 17h32 - Milan de solitude : Je jette un œil aux résultats du jour, l'autre œil aux matchs de demain, et je me demande si les... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h25 - 2Bal 2Nainggolan : Du coup sous l'influence des supporters, JMA va virer les joueurs... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 17h23 - gallardo35 : Coty Week 7Raiders@Packers : 23-27Rams@Falcons : 34-2149ers@Redskins : 23-10Texans@Colts :... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 17h22 - Joswiak bat le SCO : D'ici 1h, mes Eagles deboitent les citizens et montent sur le podium :) >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h20 - Tricky : Une des questions, c’est aussi de savoir si BJ a vraiment l’intention d’envoyer cette foutue... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 17h19 - Panda : Moi j'attends surtout avec impatience le prochain colloque sur la comparaison entre le tirage de... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 16h59 - Breizhilien : Match nul, moindre mal tant on aurait pu faire le break en début de seconde mi-temps que perdre en... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h13 - Gouffran direct : Bordeaux-OM: 3-0, rouge pour la gardienne olympienne, remplaçante de 17 ans qui rentre et10... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)