auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> déconnerie

PALMARÈS 2001

> article précédent

Revue de stress #106

À l’OL, le modèle aulassien a-t-il atteint ses limites ?

Une Balle dans le pied – Après trente ans de présidence de Jean-Michel Aulas, le manque d'une véritable stratégie sportive témoigne d'une crise de gouvernance et prive l'OL des moyens d'évoluer.

Partager

 

La saison 2016/17 de l’Olympique lyonnais livre un bilan paradoxal : une quatrième place honorable en championnat et une demi-finale de Ligue Europa inattendue, la pleine entrée en possession du nouveau stade… mais une insatisfaction qui progresse chez les supporters et des doutes qui prennent de l’ampleur quant à la gestion du club. Avec le deuxième budget de Ligue 1, l’OL est resté en-deçà de son potentiel économique et sportif et le Parc OL a perdu près de 10.000 spectateurs en moyenne par match cette saison.

 

L’entraîneur Bruno Génésio écope de l’essentiel des critiques, depuis ses choix de joueurs jusqu’à ses options tactiques en passant par son discours (lire l’article du Libéro Lyon). Mardi 16 mai, le président Jean-Michel Aulas l’a cependant confirmé dans ses fonctions, rejetant aussi bien les critiques à cet égard que celles, plus générales, portant sur les orientations actuelles du club. Après trente ans de présidence, le modèle aulassien a-t-il atteint ses limites ?

 

Sous l’ère Aulas, le statut des entraîneurs de l’OL a toujours eu un caractère de singularité, qui tient pour partie à une omniprésence présidentielle et au partage du pouvoir qui en découle. La présence de Bernard Lacombe à ses côtés, dans un rôle semi officiel mais influent, n’a ainsi pas contribué à laisser un très large périmètre de responsabilité au domaine sportif. La liberté accordée aux entraîneurs sur leurs choix techniques a été à la fois préservée assez strictement, tout en étant limitée au terrain, laissant la stratégie sportive dans la sphère présidentielle. (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager
>> aucune réaction

Les clubs et les équipes


Hind
2019-10-16

Comment faire une Rudi Garcia ?

Démode d'emploi – Réussir un entretien d'embauche, c'est bien. Faire passer la pilule de ses déclarations passées, c'est plus compliqué. 


Philippe Rodier
2019-10-10

Real, OL : quel est le bon moment pour arriver sur un banc ?

S'il veut que son banc soit un fauteuil et non un siège éjectable, un entraîneur a intérêt à s'y installer dans le bon timing. Soit, pour le futur coach de l'OL, plutôt celui de Zidane que de Benitez à Madrid.


Stéphane Pinguet
2019-09-26

All the president’s OM, ces amis qui ne veulent pas partir

L’OM a inventé un métier: ancien président de l’OM, un poste plus durable que celui de président de l'OM, et qui permet d'exister indéfiniment dans les médias. 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)