auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> article précédent

28 motifs de polémique

(28-6) divisé par 2=11?

Les journalistes font semblant de se plaindre des choix du sélectionneur et de ses troubles de la communication, qui lui fournissent un inestimable grain à moudre. Une fois les rétrospectives épuisées, qu'auraient-ils pu raconter?
Partager
C'est ainsi que le problème de la liste des 22 a été décliné en scandale de la liste des 28, en recherche de la liste des 6, en commentaire de la liste des 28-6. Cette manne n'est pas prêt de s'épuiser puisqu'on sent nos éditorialistes (en ce moment dans l'Equipe, il n'y a que des éditoriaux) déjà très affutés pour réclamer... une liste des 11!
Ils se livrent à un travail de sape impressionnant depuis que les internationaux sont réunis,pour obtenir la petite phrase qui tue, pour traquer la rancœur, exciter les jalousies et stigmatiser Jacquet. Prétendre la nécessité de l'annonce d'un équipe-type (et du "gardien numéro 1") leur permet de maintenir la pression, noircir le tableau de noircir les pages.

Oui, un autre sélectionneur aurait fait un choix différent. Oui, on peut critiquer à loisir tel ou tel point. Mais toutes les autres hypothèses n'ont plus aucune valeur, parce que définitivement virtuelles, elles seront invérifiables. Alors autant en prendre son parti, avec chacun ses préférences ou ses regrets, parce la France jouera avec ces 22-là.

Sans verser dans la polémique, versons quelques remarques au dossier. Dugarry devrait être extrêmement motivé par son évidente dette envers le sélectionneur. Anelka n'avait passé que quatre mois au plus haut niveau (anglais) et avait implosé en Malaisie l'an dernier lors du championnat du monde espoirs. Petit entreprend un début de réconciliation avec l'équipe de France : avec une trajectoire chez les bleus un moment assez semblable, il s'en est mieux tiré que David Ginola (ou les autres victimes de Kostadinov). Arsenal maintient sa représentation avec deux joueurs sur trois, tandis que Ba paye un peu la saison du Milan AC. Quant aux autres exclus, ils sont victimes de circonstances pas assez favorables et simplement des options de Jacquet, il ne s'agit pas de remettre en cause leur valeur.
Dommage pour les Lensois qui auraient pu être représentés par Pierre Laigle, et pour tous les joueurs "qui méritaient". Mais la sélection des internationaux pour une coupe du Monde n'est pas une remise de récompenses.

Partager
>> aucune réaction

Les médias et les journalistes


Jérôme Latta
2019-05-17

Comment faire du journalisme avec les stats ?

Une Balle dans le pied – Pour réellement valoriser les statistiques, les médias spécialisés doivent arrêter de lancer des chiffres qui ne disent rien, et prendre le parti de faire du journalisme avec les données. 


Nadine Zamorano
2019-04-18

L'invention du consultant

Comment s'est imposé le "consultant" de foot, dont le nom et le principe viennent du monde de l'entreprise et du conseil, et dont la fonction n'est pas toujours allée de soi?


Maxime Brun
2019-03-18

Ici, c'est "pas rire"

Tribune – L’élimination inattendue de Paris face à Manchester United a amené une ribambelle de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux. Un jeu auquel tout le monde n’a pas le droit de participer.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)