auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

> article précédent

Ballon de Plomb : le débat interne

> article précédent

Supplément d'Amsud / 3

24 heures dans la vie de... Matt Moussilou

Quel est le quotidien d'un attaquant maladroit dont la carrière prend un tour alarmant? Réponse avec notre caméra embarquée.

Partager

24 heures dans la vie du PSG
24 heures dans la vie de l'OM
--------------------------------

03:47.
Insomnie, et déjà du mal à se positionner dans le lit. Matt se rend dans sa salle de bains. Apercevant son visage dans le miroir de l’armoire à pharmacie, il cherche partout son nom en bas. Encore embrumé, il croyait regarder une vignette Panini. "Le bon vieux temps". Il retourne se coucher, sans trouver le sommeil ni le penalty.

07:48. Heure du réveil. Comme beaucoup d’autres personnes, après une nuit agitée, Matt ne sait plus où il est. Toutefois, la question n’est pas "dans quel lit je suis", mais "dans quel pays"? Son réveil Casio indique l’heure avec des chiffres arabes, c’est perturbant quand on vous annonce au Qatar.

10:41. Entraînement à l’OM. Tennis ballon entre Matt Moussilou et Samir Nasri sur le bord de la pelouse. Le jeune international le félicite pour ses passes parfaites, Matt est un peu déçu car en fait il tente à chaque fois des reprises de volée. Puis Matt part frapper tout seul des penalties pour se défouler. Cédric Carrasso le remercie: ça lui fait de bonnes séances de kiné de devoir marcher comme ça sur sa ligne.

11:53. Il croise Fabrice Fiorèse, auquel plus personne ne parle. Une lueur de joie apparaît dans l’œil de l’ancien Lorientais. "Tout le monde fait semblant de m’ignorer. Alors que je vous connais comme si vous étiez mes frères. Et toi tu viens me voir. Tu n’es pas comme les autres, Djibril, je l’ai senti tout de suite. –Excuse-moi, mais je ne suis pas Djibril Cissé. –Quoi? Ah, je me disais bien, quand je te voyais sur les pubs Sennheiser, tu avais plein de tatouages. Encore que, comme tu ne joues plus, c’est logique que tu ne sois plus marqué dans toute la surface".

11:59. Coup de fil de son agent, surnommé "le Guy Lacombe des transferts" pour sa capacité à toujours mal placer ses joueurs. "Matt? Bon, je t’ai trouvé un poste à Al Arabi pour la fin de la saison. D’attaquant? Ah, j’ai pas demandé, j’espère que c’est pas cuistot, parce que j’ai épluché ton dossier, c’est comme un artichaut, il y a plus à jeter qu’à manger. Sinon, c’est un prêt. Comme à la Société générale, sauf qu’il y a beaucoup moins d’intérêt. Comment ça t’aimes pas mes plaisanteries? Eh, je te rappelle que c’est toi qui as commencé".

11:43. Avec tous ces changements de clubs inattendus, Matt Moussilou se dit que sa carrière commence à sentir mauvais. Ça doit être ça, ce qu’on appelle les pets de Damoclès.

12:30. Repas avec toute l’équipe. Il n’est pas assis avec Niang, Ayew, N’Diaye et consorts (Cissé donc, consort même pendant les entraînements). "Mais je suis un attaquant pourtant. Qu’est-ce que je fais à côté de Gaël Givet? –T’inquiète pas, répondent les autres défenseurs, nous aussi on se pose la question".

14:02. Appel de Peter Odemwingie, son ancien coéquipier de Lille, qui n’avait pas perdu le nord en lui prenant sa place. "Tu sais, moi, je suis né en Ouzbékistan, j’ai commencé en Russie, au CSKA Moscou, je suis passé par le Nigeria, la Belgique, la France, et là, en tentant de marquer quelques buts pour le Lokomotiv Moscou, je retrouve mes racines. Peut-être que pour toi aussi, ça fera la même chose. C’est quoi tes racines? – Le club du Bourget. – Le Bourget? Ah ben c’est normal que tu finisses par regarder les matches dans ton salon!"

15:12. Nouveau coup de fil de son agent, également surnommé "le Mappy d’occasion" pour sa difficulté à trouver de bons plans. "Matt? Oui, écoute, je t’ai trouvé une proposition pour faire de la publicité. Bon, Head and Shoulders et L’Oréal ont décliné la demande, par contre j’ai décroché un contrat pour la 'Fraîch’ Attitude', tu sais, 'Mangez cinq à dix fruits et légumes par jour'. – Ah, les oranges pleines de vitamines et les épinards riches en fer? – Euh, non, en fait c’est pour de la canne sèche et des coings perdus. Mais il faut bien manger, hein".

17:40. Moment de pause et atmosphère de réconciliation. Fabrice Fiorèse surgit au détour d’un couloir. "Hé, Mamadou, ça te dirait une partie de Risk?" Mais le jeu tourne vite à la rivalité, chacun tenant de posséder les continents où il est sûr de jouer un jour.

19:58. Retour dans la chambre. Allongé sur son lit, Matt Moussilou redoute une nouvelle nuit blanche. "Déjà que j’ai passé une année blanche. Tiens, je me demande ce qui pourrait m’arriver d’autre de blanc?" On frappe soudain à la porte. "Ouais, salut, c’est José Anigo. C’est pas de chance, je cherchais ton contrat pour me remémorer tes conditions d’embauche, et regarde comment je retrouve la page".

Partager

> sur le même thème

24 heures dans la vie du PSG

> Dossier

Déconneries

24 heures dans la vie de...


Maxime Arnan
2016-01-25

24 heures dans la vie du PSG

Le Paris Saint-Germain a beau contrôler sa communication dans les moindres détails, nous avons réussi à nous immiscer dans le (vrai) quotidien des joueurs du PSG.


Ramon Nibanief
2012-05-14

24 heures dans la vie du MHSC

Enfin un article sur Montpellier dans les Cahiers. Et encore, il a fallu recourir à un spécialiste local pour percer le secret de la réussite pailladine. Bonus: le Diaporama du MHSC.


Cris Tiago Rool Naldo
2012-04-27

24 heures dans l'ancienne vie de Jean-Claude Dassier

Cris Tiago Rool Naldo, le “boulanger” de la Ligue des Cahiers nous a quittés récemment. En guise d’hommage, voici son texte d’inscription – très imprégné de l’environnement marseillais.


>> tous les épisodes de la série "24 heures dans la vie de..."

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h43 - Run : Crystal Palace etait a Liverpool... >>


La L1, saison 2021/2022

aujourd'hui à 18h43 - Pierluigi Scollina : Assez d'accord avec toi Charterouse11, il va falloir commencer à taper fort avant que ça ne... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 17h46 - forezjohn : Moravcik dans les présaujourd'hui à 17h32Tout ça dépend quand même beaucoup de la salle, et du... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 17h33 - Giresse au bout de mes rêves : Dommage que Jalibert qui était attendu à Castres n'ait pas su finir le travail malgré sa... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 17h25 - Radek Bejbl : Je suis d'accord, j'ai du mal avec la fin de l'arc Wellick, le seul défaut que je vois à la... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 17h10 - manuFoU : vertigoaujourd'hui à 16h55Tiens! Une petite page de pub sur Amazon pendant l'avant-match.Eh oui,... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h27 - Lucho Gonzealaise : Eh oh, tu voudrais pas que je lise votre fil jusque l quand même (j'aurais dû me douter que ce... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 15h19 - Lucho Gonzealaise : Il faudrait au moins leur reconnaître le mérite d'être les premiers à lui taxer quelque chose. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h02 - Pascal Amateur : Wild Wild West Ham "David Moyes (West Ham) veut 'transformer Michail Antonio en un tueur'."... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 13h44 - Balthazar : Tu me laisses même pas le temps de relever moi-même, c'est moche. >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)