auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> article suivant

Les demoiselles de Reims

> article précédent

La stratégie de L'Equipe

1998, année de la billetterie

Faisant suite aux détournements de billets pour les rencontres au Stade de France de ce début d'année, l'épisode du standard téléphonique et le scandale européen sur l'attribution des places pour le Mondial mettent en vedette les pratiques peu démocratiques de remplissage des stades dans notre pays.
Partager
Cette année de Coupe du Monde en France aura été celle de tous les abus de pouvoir en matière de billetterie. Après le remplissage du Stade de France par les invités et les billets de complaisance, les démêlés du CFO avec la justice européenne et la confusion guignolesque de la mise en vente téléphonique viennent enrichir un tableau passablement chargé.

Il est significatif que les 712 484 billets réclamés par des députés européens auprès du tribunal de grande instance de Paris (début mai) appartiennent à ces gras contingents que réservent nos instances (CFO, Ligue et Fédération) à des destinataires mal identifiés: “membres de la (mystérieuse) famille du football français“, collectivités publiques non citées, “opérations diverses“. Le CFO est accusé d’abus de position dominante, pour des faits très semblables à ceux que nous reprochons à nos structures dirigeantes. Partenaires publics et privés opèrent en effet une ponction terrible dans les stades dès que les événements y sont majeurs, offrant le spectacle d’un public d’invités, complété par une masse de touristes payants. Comment, dans un stade de 80 000 places peut-on ne réserver qu’un tiers des sièges pour les supporters des équipes d’une finale, qui pourraient à juste droit le remplir tout entier? Mais la billetterie d’un match de gala ou d’une Coupe du Monde représente à la fois une manne financière considérable et un irrésistible capital de gratifications à distribuer, qui détermine le caractère très promotionnel et politique de cette distribution.

On pouvait ainsi fonder des craintes quant aux conditions de répartition et de commercialisation des billets dès le lancement de France98. Récemment, Gervais Martel regrettait à demi-mot que le public des matches du Mondial à Bollaert ne serait pas le même que celui du RC Lens. Une fois encore, on a assisté à l’habituelle dépossession du public traditionnel du football (associations de supporters, abonnés...) que l’on s’est bien gardé de privilégier (en dehors d’une petite priorité pour l’achat des passes – chers – du premier tour et des huitièmes). De même, le CFO n’a pas encouragé la venue des supporters étrangers prêts à se déplacer en leur réservant un quota dérisoire, la plupart des places de la phase qualificative ayant été écoulés au travers des passes. Une telle stratégie n’est pas très délicate envers nos voisins et partenaires européens. Sur leur territoire, la location était souvent sous le monopole de tour operators qui refusaient de vendre les places seules, rendant la quête très compliquée. La part des supporters nationaux dans les stades, même lors d’un Pays-Bas-Belgique ou d’un Italie-Autriche sera ainsi très minoritaire. Le souci très légitime d’assurer la sécurité de la compétition ne justifie certainement pas pareille stratégie de dissuasion.

La phase du standard téléphonique a produit une nouvelle sélection, encore plus aléatoire que celle du tirage au sort, elle a saturé les réseaux du continent et exaspéré un peu plus nos collègues. A la décharge des organisateurs, il faut bien dire que nos stades ne sont pas gigantesques et que la demande locale et internationale aurait pu couvrir l’affluence de plusieurs Coupes du Monde. Il est simplement très regrettable que le CFO ne se soit pas mis au service du public, n’ait pas fait d’efforts pour limiter un détournement prévisible et engager une réflexion avant d’appliquer la procédure préconisée la FIFA, que Sepp Blatter vient tardivement de déclarer inadaptée.

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"

Sur le fil

C'est extraordinaire: la nouvelle règle sur la position des gardien(ne)s lors des penalties est plus souple, mais l… https://t.co/cEPFxxCkt0

RT @Anthony_Alyce: Merci les @cahiersdufoot pour ce nouveau numéro au top ! L’interview croisée de @doucetphilippe2, @lucas_hervouet & @Flo…

RT @TANG_Foot: .@jomicoud dans les @cahiersdufoot : « C’est difficile de faire mieux que Van Halen au Vélodrome. Pour moi, la connexion en…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h50 - Roger Cénisse : Je te dirai après les mercatos, mais Lille va toucher un très joli pactole avec le départ de... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 00h48 - CHR$ : Je dirais plutôt non : ses qualités sont plutôt dans la percussion, le dribble et la... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h47 - Lucho Gonzealaise : Lee Woon-Jae, Lee Young-Pyo, Lee Eul-Yong, Lee Chun-Soo, Lee Min-Sung. Dommage t'avais cinq chances... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h33 - Lucho Gonzealaise : Je te sens taquin en ce moment ! Mais je sais que ça te rassurerait qu'on le prenne lui plutôt... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h32 - Tricky : Sinon, il y a ici des spécialistes de crypto-monnaies ?C’est pas pour moi, c’est pour deux... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 00h22 - L oeil était dans la tombe : Une victoire de la Thaïlande par au moins 2 buts d'écart couplée avec au moins 6 buts marqués... >>


Espoirs, des bleus et des verts

19/06/2019 à 23h52 - Yul rit cramé : Ça me paraît d'ailleurs très différent de l'action Frau - Noro, où de mémoire je vois plutot... >>


Les Cahiers du football : 1998-2018-…

19/06/2019 à 22h46 - Westham : Les Cahiers sortent de Ménilmontant! La librairie les 2 Georges à Bondy accueille à partir de... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

19/06/2019 à 22h46 - Balthazar : Je ne vais pas t'être d'une grande aide, mais je serais bien étonné que personne ne puisse te... >>


Gerland à la détente

19/06/2019 à 22h39 - Jus de Nino : gurneyaujourd'hui à 22h27~~~Non, le rôle du DS est de décider qu’il souhaite garder Lopes ou... >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)