> déconnerie

Jurietti, le film

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

10 successeurs pour Footix (1/2)

> article précédent

L'étrange monsieur Hleb

10 successeurs pour Footix (2/2)

Poursuivons la présention des héritiers du coquelet de 1998 avec le Qatarix, l'Hypsterix, le Cahiersdufootix, le Féminix et la Groupix.

Partager

 

Le Qatarix

Descendant direct du Footix, les déboires de l'équipe de France et les faibles performances des clubs français sur la scène européenne ont failli le détacher complètement du football. Mais l'arrivée d'investisseurs qataris à Paris a ranimé sa passion: il croit dans les millions et les stars internationales achetées à prix d'or dont il ignorait l'existence il y trois mois.

 

Habitat naturel
La tribune "familles" du Parc des Princes.

 

Principale pathologie
L'impatience : au bout de deux matches sans victoire, il siffle les joueurs, veut virer l'entraîneur et recruter pour 100 millions supplémentaires.

 

Sa devise
Le pétrodollar.

 

Appellation alternative
L'Émiratix.

 

 

 

 

L'hypsterix

Il fait partie des convertis au football post-1998, mais plutôt pour constituer l'antithèse du Footix: élevé au rang de culture populaire légitime, ce sport est devenu un vecteur de branchitude en même temps qu'il faisait son entrée dans les pages de la presse culturelle. Dans son milieu, afficher son goût savant pour le football constitue encore une gentille provocation qui lui confère un semblant d'air canaille, mais les principales tribunes qu'il fréquente sont celles d'Olivier Ferrand ou Pascal Boniface dans les pages "Rebonds" de Libé – lues en terrasse en arborant un maillot vintage.

 

Habitat naturel
La rue Oberkampf.

 

Principale pathologie
Il a vu deux fois Substitute de Vikash Dhorasoo.

 

Sa devise
"Le football, je le pense donc je le suis."

 

Appellation alternative
Le Sofootix.

 

 

 

 

Le Cahiersdufootix

Il vit une relation contrariée avec le football, empreinte de frustration, de culpabilité et de passion. Bourré de contradictions quand il n'est pas bourré tout court, il ne sait pas s'il doit ou pas se reconnaître dans Jean-Patrick Sacdefiel. Tiraillé entre le désenchantement qui le gagne et l'envie de prolonger son adolescence jusqu'aux tirs au but, il consomme énormément de médias sportifs tout en les critiquant constamment, et il s'adonne à la quasi-totalité des vices périphériques au football: alcool, supportariat, oisiveté, luxure, jeux vidéo, voire pratique du football.

 

Habitat naturel
La salle des profs, le bureau des étudiants ou le local syndical.

 

Principale pathologie
La nostalgie, camarade.

 

Sa devise
"C'était mieux avant. À commencer par les Cahiers du foot."

 

Appellation alternative
Le Platinix.

 

 

 

 

Le Féminix

Écœuré par les dérives d'un foot masculin livré aux mercenaires body-buildés, il a cru revivre en découvrant la Coupe du monde féminine 2011 et son football des années 70 – les tacles sanguinaires en moins – qui l'ont rendu tellement enthousiaste qu'il est prêt à devenir supporter de l'Olympique lyonnais et de supporter Alexandre Delperrier. C'est dire s'il souffre, mais c'est un peu le principe quand on est amoureux.

 

Habitat naturel
Direct 8.

 

Principale pathologie
Une libido perturbée par la vision de footballeurs avec des nichons, qu'il soigne avec le numéro de Playboy Allemagne consacré à la Frauenmannschaft.

 

Sa devise
"Papa, maman, la vérité c'est que je préfère les filles."

 

Appellation alternative
Le Juvisyx.

 

 

 

 

La Groupix

C'est la grisette moderne : elle va là où sont l'argent et le désœuvrement, terreau fertile pour les liaisons extraconjugales plus ou moins payées de retour, ce qui l'a inévitablement conduite dans l'entourage des footballeurs. Comme eux, elle contrôle de la poitrine. Rêve de devenir une WAG mais se contentera d'être une starfucker (oui, l'influence anglaise est puissante).

 

Habitat naturel
Une chambre d'hôtel de luxe ou le Formule 1 du coin, selon sa bonne fortune.

 

Principale pathologie
La rupture d'implant mammaire.

 

Sa devise
"You'll Never Walk Home Alone."

 

Appellations alternatives
L'actrice de X.
La syphilix.
L'Apoel Mycosix.

 


 

10 SUCCESSEURS POUR FOOTIX (1/2)
Le Machinacafix, le VIPix, le Pierreménix, le Barcelonix et le Pronostix.

 

À lire aussi sur Une Balle dans le pied: "L'invention du Footix" et une version infographique de ses dix successeurs.

Partager

> déconnerie

Blasons maudits / 6

> sur le même thème

10 successeurs pour Footix (1/2)

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)